Entretien Francis Ngannou - Un lion indomptable en cage

Entretien Francis Ngannou – Un lion indomptable en cage

La Team MMA Factory a le vent en poupe ces temps-ci. Après Taylor Lapilus, Mickaël Lebout, c’est au tour de Francis Ngannou de signer un contrat avec l’UFC. Il officiera dans la catégorie des poids lourds. Ce dernier n’en est pas à son premier essai. Il a déjà à son palmarès 5 victoires (2KO et 3 soumissions) et 1 défaite (décision). Puissant, rapide  et efficace au sol, Francis Ngannou pourrait en surprendre plus d’un. En exclusivité pour Onlike, découvrez l’une de ses premières interviews !

1° Avant toute chose, félicitations pour votre signature avec l’UFC. Racontez-nous votre parcours qui vous a emmené jusqu’ici.

J’ai commencé par la boxe. J’avais un niveau amateur. J’ai débuté le MMA il y a deux ans. Des amis ont insisté pour que j’essaie. Selon eux, j’avais le potentiel de faire quelque chose de bien, que j’avais une bonne boxe et que l’apprentissage du sol serait un plus. Pendant les vacances, mon club de boxe était fermé alors je suis allé au Crossfight. Ils m’ont fait sentir comme chez moi. Au début cela m’amusait, je satisfaisais ma curiosité. Néanmoins, j’étais encore accroché à la boxe anglaise. Puis de fil en aiguille j’ai continué jusqu’à y consacrer toutes mes journées. J’aime le MMA de part le fait qu’il s’agit d’un sport pluriel. J’ai combattu dans quelques organisation avant l’UFC. L’UFC était un de mes objectifs, mais je ne pensais pas qu’il arriverait si tôt !

2° Votre premier combat se déroulera le 19 décembre à Orlando face à un nouveau combattant de l’UFC : Luiz Henrique. Votre adversaire reste sur une série de 6 victoires consécutives avant la limite. Quel sera votre plan d’attaque ?

Je sens bien les choses. Je suis confiant. J’aborde le combat très positivement. J’ai bien travaillé au sol. Lors de mon dernier combat, je me suis retrouvé au sol face à un brésilien qui avait un très bon niveau en jiu-jitsu. J’ai pris mon temps et j’ai repris les choses en main. L’idée est de se décharger de toutes formes de contraintes pour arriver confiant et tout donner.

042914-UFC-Werdum-v-Velasquez-TV-Pi.vresize.1200.675.high.32

3° Votre catégorie compte des combattants comme Velasquez, Werdum, Overeem, Nelson, Cro Cop. Pas trop la pression de croiser, peut-être un jour, ces adversaires ?

Plutôt excité au contraire ! Certes, il y a de grands noms prestigieux et qu’il y a encore du travail pour arriver jusqu’en en haut. J’ai toujours su que j’avais quelque chose à exprimer. J’ai encore beaucoup à apprendre, mais je suis prêt !

KHK-MMA_Victoire-Ngannou-VS-Baldutti_Bahrein

4° Vous entamez chaque affrontement sur les chapeaux de roues. Inépuisable. Vous terminez tous vos combats avant la limite. Une marque de fabrique ?

Je m’exprime sans appréhender un changement de niveau de la part de mon adversaire. J’y vais comme un combattant de MMA complet, confiant sans rien lâcher. Encore une fois, j’ai démarré le MMA il y a seulement deux ans. J’ai appris et j’apprends encore beaucoup. Je sais que ma boxe et bonne et mon sol aussi. J’y vais sans pression, libéré. Il faut ignorer sa zone de confort pour avoir le maximum d’assurance afin d’assurer le plus possible dans la cage.

5° Vous vous entraînez au sein de la team MMA Factory. Vous avez l’occasion de consacrer 100% de votre temps à l’entraînement ou devez-vous compléter avec un travail à côté ?

 Je me suis donné un temps. Cela n’a pas été facile. Comme beaucoup, j’ai sacrifié beaucoup de choses pour y arriver. J’ai fait le choix de ne pas travailler et de m’entraîner chaque jour. J’ai connu des périodes où je n’avais pu d’adversaire au dernier moment ou même pas d’adversaire du tout ; mais je persistais à m’entraîner tous les jours. Avec la signature à l’UFC les sacrifices ont, semblent-ils, portés leurs fruits !

1986-berbick_1410992i

6° La catégorie poids lourds a connu de véritables légendes du MMA. Quelle est celle qui vous inspire le plus ?

J’ai démarré le MMA il y a peu de temps. Je découvre cet univers chaque jour. Je n’ai pas encore eu le temps de découvrir de figure marquante qui m’inspire réellement. En revanche, en matière de boxe je suis un inconditionnel de Mike Tyson. Il est, pour moi, non seulement un des meilleurs, mais surtout un poids lourd rapide, efficace, puissant qui a trouvé la clé du succès précisément dans sa précision.

7° Petite aparté musicale. La musique d’entrée d’un combattant est un choix important. Quelle sera la tienne.

J’aime beaucoup le film 300. J’aime ce côté guerrier. La courage, la bravoure sont des valeurs qui m’inspirent. Avant chaque combat je rentre sur la musique d’ouverture. Ce sera le cas pour mon prochain affrontement.

 

8° J’ai coutume de toujours laisser le dernier mot à la personne qui est interviewée. A votre clavier !

Avant toute chose, je tiens à remercier Didier CARMONT, Naji NASSAR et Sino OTTOU qui m’ont fait découvrir le CROSSFIGHT et l’univers du MMA. Ils ont cru en moi dès le début ! C’est également naturel de remercier les fans, les coachs et tout particulièrement Fernand Lopez ainsi que les sponsors qui ont toujours été là même lorsque l’UFC n’était pas encore dans les parages. Si je suis là encore aujourd’hui c’est, aussi, grâce à eux.

Quand je suis arrivé à la MMA FACTORY, ils ont tout fait pour que je me sente comme chez moi. Je promets de ne pas m’arrêter là. Ils m’ont permis de découvrir un potentiel que je ne pensais pas possible. Merci à eux !

Pour en connaître davantage sur le travail de Francis NGANNOU, je vous invite à découvrir quelques-uns de ses combats :

 

(c) Photo de couverture : Le Point.fr

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici