Le MMA en France est-il mort et enterré ?

Le MMA en France est-il mort et enterré ?

cvpapzqwaaemu3r

Alors qu’il y a quelques semaines, je me réjouissais de voir les politiques batailler pour monter un dossier béton sur l’avenir du MMA en France, voilà que l’Etat vient de sortir un arrêté allant à l’encontre même de la discipline.

Il y est questions de réglementations les plus variées les unes que les autres : interdiction de combattre dans une cage, interdiction de porter des coups au sol ainsi que les coups de coudes sur n’importe quel partie du corps.

Je vous renvoie, par ailleurs, à l’analyse très pertinente de Maître Tatiane VASSINE qui décrypte l’arrêté de manière précise et minutieuse.

Le délit d’initié de l’Etat

Le rapport mené par les deux députés, Patrick Vignal et Jacques Grosperrin, doit être rendu le 08 novembre prochain. Sortir un tel arrêté avant même que le rapport soit rendu au Premier Ministre relève tout simplement du délit d’initié. Le Ministère des sports agirait-il sous la contrainte d’autres fédérations plus frileuses à voir le MMA se démocratiser ? Je ne sais, mais en tout cas il s’agit clairement d’une manœuvre visant à démonter le projet.

La réponse de la communauté

Il aura fallu peu de temps pour que l’information circule au sein de la communauté. Nombreux sont ceux qui sont déjà montés au créneau :

Karl Amoussou, que nous mettons régulièrement en avant sur le site, vient même de publier le communiqué suivant annonçant sa décision de prendre la nationalité allemande :

Après une longue nuit de réflexion suite à l’annonce faite par le gouvernement quant à l’interdiction du MMA en compétition en France, j’ai moi aussi pris une décision. Patriote, j’ai toujours été fier de représenter mon pays à l’international et de toujours tenter de l’honorer par mes résultats, mais pas seulement; de l’honorer également avec mes valeurs de respect, de dignité, de courage et de fair-play; ces mêmes valeurs qui sont omniprésentes dans mon sport.

Je me suis battu; nous nous sommes battus pour faire reconnaître ce sport que nous pratiquons, que nous aimons, ou par lequel nous sommes simplement passionnés. Je n’ai jamais accepté et n’accepterai jamais d’être traîné dans la boue; je n’ai jamais accepté que l’on m’insulte. Or la décision qui vient d’être prise est une insulte directe à toute la communauté du MMA. J’entends depuis des années des propos logorrhéiques sur le MMA, sur l’atteinte potentielle à la dignité humaine qu’est ce sport. Mais pour qui nous prenez vous; des voyous assoiffés de sang? Une enquête parlementaire avait été dirigée; médecins, sociologues, avocats, entraîneurs, combattants ont été entendus.

Je n’ai aucun doute sur la teneur de leurs propos car ils connaissent le sport et qu’au delà de la maîtrise technique que demande ce sport, il est prouvé que le MMA est bien moins dangereux ou traumatisant que la boxe.
Des parlementaires se sont déplacés dans les salles de MMA; ont-il été choqués en voyant les enfants s’épanouissant en pratiquant ce sport de façon si ludique?

14812937_983183145160532_953617307_o

Pour ces raisons, je sais que cette mission était vaine et que les dés étaient jetés dès le début.
Malgré ces barrières, la France est représentée au plus haut niveau mondial en MMA et plusieurs combattants figurent dans le top 100 voire top 50 mondial, et évoluent dans les plus prestigieuses organisations mondiales et européennes; et tout cela, sans aucun appui de leur pays.

Le MMA est un sport qui demande une maîtrise technique incroyable; les meilleurs combattants de MMA peuvent potentiellement combattre au niveau mondial en lutte, en boxe, en muay-thaï, en grappling.
Là où les combattants français devraient être félicités pour leurs performances, ils sont toisés avec méfiance et dédain par les services sportifs français. J’ai suffisamment été insulté, aussi j’ai pris la décision de ne plus représenter la France en MMA !

Ayant la double nationalité française et allemande, je représenterai désormais l’Allemagne. Si la position du gouvernement change, il se peut que je revienne sur ma position d’ici quelques années; en attendant, je combattrai pour un pays qui me respecte en tant que combattant et athlète de haut niveau. Je ne quitte pas le navire pendant la guerre; comprenez que ceci est un acte de protestation. Ma vision des choses est que dans la vie il faut savoir se faire respecter, et pour se faire respecter il faut refuser de se soumettre.

Je ne me soumettrai pas alors il est temps pour moi de tirer ma révérence !

Le futur du MMA

Désormais, une question se pose : quel est le véritable avenir du MMA chez nous ? Patrick Vignal, que j’ai réussi à joindre, me confirme défendre le projet sous toutes ses formes car selon lui : « Le MMA est un projet de société ». Le rendu officiel du rapport se déroulera le 08/11 prochain date à laquelle Patrick Vignal interviendra sur Onlike en exclusivité !

En ce qui me concerne, si le projet venait à ne pas aboutir cela signerait le début de la fin pour les clubs qui proposent ce genre de discipline ainsi que des sportifs préférant s’expatrier pour mieux vivre de leur métier.

Wait and see