Route du Rock 2017 – édition flamboyante

29 août 2017

Cette 27ème édition de la Route du Rock nous a rendu tout feu, tout flamme. Le festival emblématique qui a fait naître bon nombre d’artistes est comme une parenthèse enchantée à deux pas de la côte bretonne, de Saint Malo et de ses plages (sur laquelle sont aussi organisés des concerts). Chaque année apporte son lot de performances et de surprises, retour sur quelques-uns de nos concerts favoris dans l’enceinte du Fort Saint Père.

PJ Harvey, gardienne du temple rock

Les portes du festival à peine ouvertes, la grande prêtresse du rock PJ Harvey fait son entrée sur fond de tambours avec ses nombreux musiciens. Parmi eux John Parish, ami de longue date de l’artiste anglaise, co-compositeur et producteur, qui a notamment co-produit To Bring You My Love que PJ nous fera l’honneur d’inclure à son set. PJ Harvey interprète principalement les titres issus de son 9ème album The Hope Six Demolition Project sorti l’année dernière. Sa prestation force le respect et rien n’entache la quiétude du moment que nous passons avec elle.

Future Islands, la classe américaine

Future Islands a enflammé la route du rock sans une note de guitare. Le groupe, composé d’un bassiste, un batteur et un claviériste, est venu spécialement en jet entre deux festivals pour donner son unique concert en France. Future Islands présente The Far Field son 5ème album paru il y a quelques mois dont le single Ran, sans oublier de jouer les titres qui ont fait leur succès Seasons (Waiting On You) et A Dream of You and Me. Le trio est originaire de Baltimore et s’inspire principalement de cette ville pour l’écriture des textes clamés – pour ne pas dire hurlés – par Samuel T. Herring chanteur charismatique de la bande. Son grain de voix et de folie en font un véritable showman, gare à la bête quand elle entre en transe.

Future Islands, photo Vincent Dubois

photo Vincent Dubois

Angel Olsen, poète dans un monde de brutes

« On va jouer un peu de poésie ensemble » sont les mots glissés par Angel Olsen entre deux éclats de rire. La songwritteuse américaine apparaît détendue sur scène, toujours aussi complice avec ses musiciens que lors de son concert entre les murs à Paris. Son nouvel album My Woman plus teinté rock a surpris bon nombre de ses fans attachés à son folk traditionnel. Avec des nouvelles productions telles que Shut Up and Kiss Me le set prend forcément une tournure plus rock. Sa beauté et son charme naturel n’enlèvent rien au spectacle.

Mac Demarco, élu concert le plus cool de l’année

C’est sans hésiter le concert le plus déjanté de cette édition. Dans l’ordre : Mac Demarco arrive sur le site avec la navette des festivaliers. Mac fait son installation et son line-check lui-même. Mac invite ses amis musiciens (Angel Olsen entre autres) à assister aux premières loges de son concert (une table et des chaises furent installées pour l’occasion). Mac fait une reprise du tube A Thousand Miles de Vanessa Carlton alors qu’il n’en connait qu’une phrase. Mac finit par son bain de foule habituel. Mac Demarco n’en est pas à son premier coup d’éclat à la Route du Rock. On se souvient encore de son passage (déjà déjanté) au festival en 2014.

Mac Demarco, photo Vincent Dubois

Temples, volcanique

Tout comme Mac Demarco, les anglais de Temples en sont à leur 2ème passage sur le site du Fort Saint Père. Porté par le succès de Sun Structures sorti en 2014, le quatuor est de retour avec Volcano, leur second album de pop psychédélique. Le titre Certainty, extrait de ce nouvel opus, ouvre le bal et donne le tempo à une prestation qui sera sans faille et agrémentée de chœurs parfaits. Le set est une succession de leurs tubes passés ou à venir tels Shelter Song, Mesmerise et Keep In The Dark ouvertement inspiré des Beatles.

photo Vincent Dubois

Parmi les autres temps forts de ce festival on compte évidemment le concert événement d’Interpol venu fêter les 20 ans de leur album Turn On The Bright Lights, ainsi que la fougue de Thee Oh Sees et IDLES deux groupes qu’on ne s’attendait pas à aimer autant ; sans compter la présence de The Jesus and Mary Chain, Arab Strap et Soulwax. Sur le plan artistique on peut difficilement faire mieux. Avec plus de 25 000 personnes venues dans le Fort, les chiffres de fréquentation se sont envolés comparé à l’édition précédente qui avait laissé aux organisateurs (voir notre itw) un sentiment mitigé.

Pour voir ou revoir les concerts de la Route du Rock 2017 rdv sur Arte Concert.

Merci au festival pour son accueil. Crédits photos Vincent Dubois. D’autres images sont à retrouver sur notre page Facebook.


29 août 2017