UFC Hambourg - Taylor Lapilus : l'avenir entre les gants

UFC Hambourg – Taylor Lapilus : l’avenir entre les gants

DSC_0243

Le présent est fait de lutte, l’avenir nous appartient (Che Guevara)

Les combattants sont de véritables mystères, des secrets vivants impossibles à percer. En tant que spectateur, je me suis toujours demandé ce qui pouvait bien se passer dans la tête d’un combattant la veille d’un combat. A quoi pouvait-il penser ? Quel était leur état d’esprit ? Comment faisait-il pour laisser retomber la pression ? En exclusivité pour Onlike, nous avons rencontré Taylor Lapilus la veille de son combat.

C’est à la nuit tombée où les esprits et les nerfs se relâchent, du moins en partie, que Taylor nous a donné rendez-vous. La mine concentrée, le regard rempli d’intensité.

La famille

DSC_0370

Le point de chute ? Le lobby de l’hôtel. Après un passage chez la kiné et quelques interviews, nous avons pu le rencontrer, lui, et son équipe : Fernand Lopez (son coach), Damien (son frère), Nicolas (sparring partner), Kamel (Président du club) son préparateur mental, son préparateur physique (Manuel Dessalces), bref toute sa famille professionnelle. Les épaules de Taylor était systématiquement entourées par les bras d’un proche venu le réconforter, le soutenir et le motiver : « L’entourage et la famille est très important. C’est un réel moteur pour moi ».

DSC_0344

Posté non loin de lui, j’ai pu prendre mon temps pour analyser Taylor : concentré sur son objectif, visage clos mais souriant, ses gestes étaient calculés et précis. Il prit le temps pour s’isoler, parler avec son frère, ses coaches, chacun lui apportant des conseils. Nous nous sommes finalement posés tranquillement. Le dictaphone posé sur la table pendant que les flashs crépitaient, nous avons pris le temps de discuter simplement.

DSC_0343

« Je suis prêt à lui faire la guerre. Physiquement et mentalement je n’ai jamais été aussi prêt ». C’était un Taylor Lapilus lucide que j’avais en face de moi. Une chose était certaine, cette victoire, il ne l’aurait laissée s’échapper pour rien au monde. Il était prêt à mettre les tripes sur la table s’il le fallait.

Le mental a beaucoup joué dans sa préparation : « J’ai vu ses combats en vidéo, donc je me méfie et je vais appliquer la stratégie que l’on a prévue. Niveau nutrition je remercie mon partenaire Golden Coach qui m’a aidé pour faire ma diet, ma diététicienne, Cécile Giornelli. Je pense que nous avons eu un très bon training camp avec Nicolas, Karl, Mickaël etc…« 

DSC_0014bis

L’avenir

Hier soir, Taylor avait son avenir entre ses gants. Il savait pertinemment qu’une défaite aurait été préjudiciable pour la suite de sa carrière. Double Impact fait partie de ces athlètes dont la jeunesse fait leur force car ils ne peuvent que progresser et prouver qu’ils peuvent atteindre des sommets. Depuis ses débuts à l’UFC, Taylor a su prendre son temps pour évoluer, grandir psychologiquement et physiquement. Un combat est fait de luttes qu’il est difficile de surmonter facilement. Taylor a le MMA marqué au fer rouge sur sa peau, dans son cœur et son esprit.

Hier soir il a délivré le combat parfait. Le mental était bien présent et j’ai retrouvé le même regard que lors de notre entrevue. C’était la victoire sinon rien. Son takedown défense a été appliqué à la lettre ce qui lui a permis de faire parler son pieds/poings.

DSC_0345

Désormais, sa carrière va prendre un nouveau tournant. D’autres portes vont s’ouvrir et lui offrir de nouvelles opportunités. Ce sera à lui de les saisir et de continuer sur sa lancée. Taylor Lapilus l’a prouvé encore une fois hier soir, il fait parti des athlètes à suivre car il est capable de faire de grandes choses au sein de l’UFC.

DSC_0240

L’avenir lui appartient, le poing serré, dirigé vers l’avenir et le succès.

Comme nous l’avions annoncé lors de notre dernier entretien avec, Taylor ira chercher la victoire jusqu’au bout : Hasta La Victoria Siempre

hasta

(c) Photos : Be_De