UFC Boston - Un Français et un nouveau champion

UFC Boston – Un Français et un nouveau champion

Dans la nuit de dimanche à la lundi se déroula l’UFC Fight Night Boston avec en main event TJ Dillashaw versus Dominick Cruz pour le titre de champion catégorie Bantam. Lors de cette soirée, le français Mehdi Baghdad affrontait en short notice Chris Wade.

Retour sur ces deux combats.

Mehdi Baghdad versus Chris Wade

Screen-Shot-2016-01-16-at-21.36.08-1024x711

Son contrat tout fraîchement signé, Mehdi Baghdad n’a pas eu le temps de réaliser que l’UFC l’avait déjà booké pour un combat. Ce sera face à l’américain Chris Wade qui devait affronter, à la base, Taisumov. Ce dernier ayant rencontré des problèmes de visa, c’est Mehdi Baghdad qui a récolté le précieux sésame.

Tirage pas facile pour un premier combat. L’américain restait sur une très bonne série et avait montré de bonnes choses au sein de l’octogone lors de ses derniers combats. De son côté, le français, n’avait pas à rougir de ses dernières performances. Éliminé de la maison lors de son premier combat de l’Ultimate Fighter saison 22, nous ne l’avions pas revu depuis.

Néanmoins, malgré un début de combat assez équilibré, il n’a pas fallu beaucoup de temps à Wade pour mettre son adversaire au sol. Il fait jouer son ground and pound avant de passer dans son dos. Verrouillage impeccable de la soumission. C’est fini.

Celui qui pensait redorer le blason des Français à l’UFC (Source interview LePoint) s’incline par étranglement arrière dans le premier round.

Chris Wade vainqueur par soumission (1er round)

 

Tj Dillashaw versus Dominick Cruz

20160116034029_069A2069

Champion d’origine, Dominick Cruz avait délaissé son titre en 2012 suite à une blessure au genou (déchirure des ligaments croisés). L’UFC avait remis sa ceinture en jeu et c’est Renan Barão qui l’avait remportée face lors de l’UFC 149 face à Urijah Faber à la même époque.

Il aura fallu attendre deux ans pour que le roi soit destitué de son titre par le jeune Tj Dillashaw (issu du TUF) et alors entraîné à l’époque la Team Alpha Male de Urijah Faber.

Hier soir le combat avait le goût d’une revanche pour Cruz. Celui à qui le titre avait été « enlevé » n’avait qu’un seul objectif : reconquérir le précieux sésame.

C’est un très bon combat auquel nous avons eu le droit. Cinq rounds qui ont délivré et durant lesquels les deux combattants n’ont cessé de se battre et d’aller au front.

Le rythme fut constant. 99% du combat s’est joué debout. Chacun a tenté de placer ses enchaînements, ses kicks avec une mention toute particulière pour Cruz qui, avec d’habiles mouvements, réussissait à parer les coups de Dillashaw. A mon sens, le premier round fut très serré et remporté par le champion. Les 4 derniers ont été à la faveur du « challenger » plus précis dans ses frappes et plus incisif.

Un excellent combat qui permet à Cruz de retrouver son titre. Reste à voir si l’UFC accordera un rematch à Dillashaw ou un troisième combat contre Faber. Dans tous les cas, The Dominator est bien là et compte bien y rester.

Bonus performance de la soirée pour Dominick Cruz et Tj Dillashaw (50 000 $ chacun)

Dominick Cruz vainqueur par décision partagée (48-47 ; 46-49 ; 49-46)

#AndNew #UFCBoston

A photo posted by ufc (@ufc) on

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici