UFC 203 - Beat it

UFC 203 – Beat it

Les events se suivent, mais ne se ressemblent pas. Il faut avouer qu’il est toujours compliqué de passer après un show qui a marqué les esprits. L’UFC 202 est encore dans les mémoires et pourtant il faut déjà passer à autre chose. Pour ce nouvel event, l’UFC 203, nous avions le tenant du titre des poids lourd, Stipe Miocic, qui remettait son titre en jeu face à Alistair Overeem.

Ce nouvel UFC fut également l’occasion de voir pour la première fois dans l’octogone CM Punk. Son premier combat était attendu depuis très longtemps et il a fallu qu’un petit jeune combattant, Mickey Gall, découvert dans l’émission de Dana White Looking For A Fight pour que la machine s’accélère. En effet, ce dernier fut repéré par Dana White et à tout simplement interpellé la foule en demandant à combattre CM Punk. Le match-up était calé. Beaucoup d’attente donc autour de ce combat.

Ce fut également l’occasion de revoir Fabricio Werdum qui affrontait Travis Browne. Une victoire pour l’un des deux le relancerait automatiquement dans la course au title shot. Belle ironie de voir Werdum et Miocic sur la même carte ce dernier ayant littéralement atomisé le bréslien lors de leur dernier affrontement.

Calderwood fut également de la partie. Celle qui avait réclamé un bonus à l’UFC lors de son dernier fight a eu l’occasion d’ouvrir les festivités de la main card.

Enfin n’oublions pas Urijaf Faber qui fut de retour après sa défaite face à Dominick Cruz lors de l’UFC 199 ainsi que l’absence de CB Dolloway qui fut blessé quelques heures avant le combat à cause d’un ascenseur.

Voici le récapitulatif de cet UFC 203 !

csanznbviaaxfw5

Early Prelims

Medeiros versus Spencer

csb4z1wuiaaeszu

Le premier round est à l’avantage de Spencer. Plus incisif, plus volontaire dans sa démarche, il cherche systématiquement Medeiros sans pour autant parvenir à le faire plier. Premier round d’observation ma foi bien dynamique. La seconde reprise est à l’opposé de la première. Medeiros parvient à prendre le jeu en main. Un high kick envoie son adversaire au sol. Il n’a plus qu’à faire jouer son sol et parvient à passer dans le dos de Spencer et à le soumettre. Propre. Bonne victoire pour ses débuts en welterweight.

Victoire de Medeiros par soumission (Round 2 – Rear Naked Choke)

Prelims

Dober versus Gonzalez

cscauibukauv0kw

Le combat a commencé sur les chapeaux de roues. Dober et Gonzalez ont oublié l’entrée et sont passés directement au plat de résistance. Coup pour coup. Au bout d’une minute et trente secondes, l’arbitre stoppe le combat pour un coup illegal de Dober sur Gonzalez. Quelques secondes plus tard, Dober fonce littéralement sur son adversaire et enchaîne des crochets dévastateurs. Victoire nette et sans bavure.

Victoire de Dober (Round 1 – TKO)

Lentz versus McBride

cscetfevuaamiqi

Tout comme lors des deux premiers combats, tout a démarré très vite entre les deux combattants. Un crochet de Lentz destabilise Mc Bride l’espace de quelques secondes. Les trois quarts du round se finiront au sol sans réelle finition, malgré une tentative de soumission de Mc Bride. La seconde reprise s’est entièrement jouée au sol. Chacun a tenté de faire jouer son JJB hélas sans réelle finition propre. Chacun prendra le dessus en ground and pound jusqu’à l’épuisement. Ce sera Lentz qui aura le dernier mot en finissant Mc Bride sur le dos. Victoire de Lentz, hélas sans brio.

Victoire de Lentz (Round 2 – TKO)

Tavares versus Magalhaes

cscnbsquaaag6lq

Tavares versus Magalhaes est le genre de combat qui permet de re-dynamiser une petite partie de la soirée. Les deux combattants étaient là pour en découdre. Malgré quelques collages contre la cage qui vient plomber la dynamique du combat, le reste a bien délivré et les coups ont vraiment bien portés. Un bon fight !

Victoire de Tavares (Décision partagée : 30-27 ; 29-28 ; 28-29)

Eye versus Correia

csctjucuaaal18o

Autant j’aime le MMA féminin, autant je déteste le style de Correia. Sa provocation systématique est ridicule et sans style. Bref, elle m’agace. Néanmoins le match-up avec Jessica Eye, numéro 10, était intéressant. Le combat fut assez intense. Les deux combattantes sont restées debout pendant les trois rounds. Elles se sont rendues coup pour coup et ont véritablement délivré une belle bataille. Au final dans ce genre de combat, c’est le comportement excessif des combattants qui gâche le spectacle. Correia l’emporte, très justement, mais pour le reste…

Victoire de Correia (Décision partagée : 29-28 ; 28-29 ; 29-28)

Main Card

Andrade versus Calderwood

cscbnycueaa5_7y

Dès le début du combat, nous remarquons qu’il y a une différence de niveau entre les deux combattantes. Andrade prend les choses en main. Nettement plus vive, plus percutante, elle contrôle le jeu. Elle va faire de Calderwood ce qu’elle veut et viser juste. Elle enchaîne les takedowns et l’écossaise ne peut rien faire. Calderwood terminera le combat par une soumission. Combat parfait.

Victoire de Andrade (Round 1 – Guillotine)

Faber versus Rivera

csciszgueaaunmq

Quand le numéro 2 de la catégorie affronte le numéro 12 et que ce dernier parvient à déstabiliser le premier il y a de quoi se poser des questions. Certes cela reste du MMA et tout est possible, mais quand l’on voit que le combat tourne en rond pendant 15 minutes, on ne peut que ronger son frein. Le combat est semblable a un électrocardiogramme plat. Ni Faber, ni Rivera ne parviendront à rendre ce fight intéressant. Pas un enchaînement valable, un kick ou quoique que ce soit qui aurait pu faire redresser la barre. Rivera l’emporte par décision unanime. Grosse victoire pour lui. Perte de temps pour nous.

Victoire de Rivera (Décision unanime : 30-27 ; 30-27 ; 30-27)

Punk versus Gall

cscp7tbvuaetwzs

Combat très attendu puisqu’il s’agissait des débuts de CM Punk dans l’octogone. D’entrée de jeu, Mickel Gall envoie Punk au sol grâce à un double leg. Il va le travailler tranquillement, mais sereinement enchaînant ground and pound et position d’attaque pour une soumission. Il finira par vérouiller un étranglement arrière. Imparable. Durant ce combat, CM Punk n’aura même pas donné un seul coup !

Victoire de Gall (Round 1 – Rear Naked Choke)

CO-MAIN EVENT – Werdum versus Browne

cscwuf1ueaajshj

Ce ne fut pas le combat que j’attendais. Malgré un début tonitruant de la part de Werdum avec un flying side-kick et un bon premier round, le reste du combat fut d’un ennui total. Sous les huées du public, les deux combattants ont tenté de livrer un vrai combat sans pour autant y parvenir. Werdum, sachant qu’il pourrait prendre le dessus, a misé sur « la touche » afin de gagner des points avec les juges. Brown a essayé de faire de son mieux, mais sans réellement convaincre. Un combat passable et une victoire de Werdum par décision sans saveur.

Victoire de Werdum par décision unanime (29-29 ; 29-27 ; 30-27)

Notons le petit événement de fin de combat lorsque Werdum envoie un kick au coach de Browne ce dernier l’ayant traité de « Motherf*ucker » :

MAIN EVENT – Miocic versus Overeem

csc30navyaevgdy

Ce combat était à double tranchant pour Miocic. Déjà premièrement parce qu’il s’agissait de sa première remise en jeu de son titre. Puis dans un second temps parce qu’il combattait chez lui, à Cleveland. Deux raisons qui peuvent rapidement déstabiliser. Le combat s’est déroulé en trois parties.

Durant la première, Miocic court après Overeem qui ne fait que fuir le croate. Miocic parvient tout de même à placer de bons coups, mais sans parvenir à porter le coup fatal. Dans la seconde partie, Overeem, malgré ses sprints, parvient à décocher une gauche en pleine mâchoire qui vient faire chuter Miocic. Le néerlandais tente une soumission sans succès.

Enfin, troisième et dernière partie, Miocic reprend le combat en main. Les enchaînements pleuvent. Overeem ne peut rien faire. Il se fait emmener au sol et le croate le termine en ground and pound en position full mount.

Victoire de Miocic (Round 1 – KO)

 

Voici les bonus de la soirée :