UFC 198 - Le Brésil, terre de champions

UFC 198 – Le Brésil, terre de champions

Dire que j’attendais l’UFC 198 avec impatience serait un euphémisme. Il suffit de se pencher deux secondes sur les noms de la main card pour trépigner d’impatience : Werdum, Jacare, Belfort, Cyborg le tout en direct du Brésil !

De gros noms pour de grosses prestations.

Retour sur cet UFC 198 !

why-ufc-198-is-the-card-brazilians-have-been-waiting-for-body-image-1459268837

UFC FIGHT PASS PRELIMS

Cummins versus Nogueira

Je l’attendais celui-là. Au fond de moi, je savais que ce combat pouvait délivrer. D’ailleurs cela fut étrange de voir Nogueira en « main event » des prelims du Fight Pass….

Dès le début du premier round, les deux adversaires se sont jaugés. Quelques middle et low kick en guise de prise de distance. Puis les jabs et les directs ont commencé à fuser. A ce petit jeu, c’est Nogueira qui s’en sort le mieux puisqu’il parvient, en fin de round, a bien sonner Cummins. La brèche étant ouverte, Nogueira s’engouffre dedans et termine son adversaire avant la fin de la reprise.

Nogueira vainqueur par KO (1er round)

Suite à sa victoire, l’UFC a communiqué sur l’introduction de Nogueira au Hall Of Fame

PRELIMS

Maia versus Brown

026_Demian_Maia_and_Matt_Brown.0.0

Demian Maia est, à mes yeux, l’un des meilleurs athlètes de jiu jitsu brésilien avec Jacare Souza. Il vient d’ailleurs de passer avec brio cette semaine sa 4ème dan !! Son combat contre Matt Brown pouvait être synonyme de danger, ce dernier étant un adversaire dur au mal. La tension était d’ailleurs palpable lors de la pesée vendredi.

Depuis que je suis l’UFC, je crois que c’est l’un des combats où j’ai vu le moins de coups. Maia a appliqué le manuel a la lettre et a systématiquement cherché à emmener Brown au sol. Pendant 3 trois rounds, il n’a cessé de se glisser dans son dos, cherchant la faille, afin de la soumettre. On ne pourra pas retirer à Matt Brown sa volonté de résister au maître. Hélas pour lui, la fatigue aidant, Maia parvient à glisser son bras sous sous le menton avant la fin de la dernière reprise sonnant ainsi le glas.

Maia vainqueur par soumission (rear naked choke) – 3ème round

MAIN CARD

Rua versus Anderson

Ce n’était pas le combat que j’attendais le plus, mais disons que j’avais l’espoir d’y voir quelque chose de potable. Hélas, Shogun n’a plus la même aura qu’il y a une dizaine d’années. Les trois reprises sont laborieuses, malgré les fulgurances en fin de premier et dernier round où Anderson termine au sol sauvé par le gong.

Un combat facilement oubliable.

Rua vainqueur par décision partagée (29-28 ; 28-29 ; 29-28)

 

Cyborg versus Smith

Championne incontestée de l’Invicta FC, Cris Cyborg faisait ses débuts à l’UFC ce soir face à Leslie Smith. Sur le papier, le combat s’apparenté plus à une mise à mort qu’à autre chose… et ce fut le cas. Cyborg n’a fait qu’une bouchée de son adversaire. Elle a contrôlé le terrain dès le début et a enchaîné les middle et les jabs. Il lui aura fallu en tout moins de deux minutes pour terminer son adversaire ! Vivement la suite !

Cyborg vainqueur par KO (1er round)

Jacare versus Belfort – CO-MAIN EVENT

Quand le numéro 2 et le numéro 3 de la catégorie se rencontrent, nous ne pouvons nous attendre qu’à des étincelles. D’entrée de jeu Jacare a pris le contrôle de l’octogone en dominant l’espace et en enfermant son adversaire. Une première mise au sol avec un ground and pound efficace lui permet de prendre l’ascendant sur son adversaire. Belfort ne parviendra pas à se défaire de cette position de dominé et se voit contraint de subir les coups de plus en plus fort de son opposant. Finalement l’arbitre s’interpose au bout de quelques minutes mettant ainsi fin au combat.

Jacare vainqueur par TKO (1er round)

Werdum versus Miocic – MAIN EVENT

Stipe Miocic avait réclamé son title shot après sa victoire face à Andréi Arlovski. Fabricio Werdum a eu ce soir en face de lui un adversaire sûr de lui. Le début du premier round est assez équilibré. Chacun se jauge et quelques coups fusent chez les uns et chez les autres. Seulement voilà, le brésilien semble vouloir pêcher par orgueil et veut mettre son adversaire KO à tout prix. Alors qu’il commence à asséner des coups, le brésilien se met en tête de littéralement se jeter sur son opposant tout bras devant et toute garde baissée. Il n’en faudra pas plus à Stipe Miocic pour s’infiltrer et infliger un direct du droit au menton du brésilien qui tombe littéralement au sol comme électrocuté.

Fabricio Werdum a semble-t-il voulu aller trop vite face à un puncheur comme Miocic et cela lui a coûté le titre.

On parlerait déjà d’un Miocic contre Overeem. Wait and see !

Miocic vainqueur par KO (1er round)