Taylor Lapilus - Confessions après une année à l'UFC

Taylor Lapilus – Confessions après une année à l’UFC

11 avril 2015. Le combattant français Taylor Lapilus rentrait dans la cage pour la première fois lors de l’UFC Fight Night 64 face à Rocky Lee. Belle entrée en matière puisqu’il remporta le combat par décision unanime. Un an plus tard et un contrat avec Reebok, Taylor Lapilus s’en sort avec un honorable 2-1. Figure du MMA en France, il revient sur sa première année à l’UFC pour Onlike.

1° Le 11 avril prochain, cela fera un an que tu as intégré l’UFC. Quel bilan peux-tu faire de ta première année ?

Un très bon bilan, malgré le dernier combat et cette défaite. Mais comme on dit, nous apprenons également dans la défaite donc cela ne peut être que positif dans tous les sens du terme. En un an, beaucoup de choses sont arrivées, il y a eu pas mal de succès sur de nombreux tableaux. Je suis fier de mon année.

2° L’UFC a coupé de nombreux combattants dernièrement dont Mickaël LEBOUT. As-tu ressenti cette pression d’un possible départ anticipé durant ton année à l’UFC ?

Non, je n’ai pas réellement ressenti cette pression. Après c’est certain, après une défaite, on se pose forcément des questions sur son futur au sein de l’organisation surtout lorsque l’on est encore sur le premier contrat. Maintenant, je ne pense pas que mes jours soient en danger au sein de l’organisation. Je me porte bien.

Cdpo-kCWEAEJe3m

3° En 2015 tu as effectué 3 combats (2 victoires pour 1 défaite). Quels souvenirs gardes-tu de ces affrontements ?

J’en garde de bons souvenirs de mes trois combats. Ils m’ont donné de l’expérience et m’ont permis d’évoluer en tant que combattant.

4° D’un point de vue technique, que retiens-tu de tes performances ? Es-tu satisfait ?

Dans l’ensemble oui. Bon après, je reste perfectible encore dans tous les compartiments du combat. Je dois encore m’améliorer pour être encore plus performant et plus efficace dans mes combats.

Cdz6dsiWwAAspwA

5° Au cours de cette année, as-tu des regrets concernant un événement, une chose ou quoique ce soit d’autre que tu aurais aimé faire, mais dont tu n’as pas eu l’occasion de vivre ?

Je retiendrai surtout la qualité des cartes plus ou moins excitantes sur lesquelles j’ai pu me battre. Mais bon, le principal c’est de se battre et je préfère faire une bonne prestation sur une petite carte qu’une faible prestation sur une grosse carte. Des regrets, non, les choses viendront en temps et heure. Si je dois combattre sur des cartes plus prestigieuses cela arrivera un jour. Je ne suis pas pressé. Je compte bien rester encore et encore.

6° Dans notre précèdent entretien, il était question d’un quatrième combat. Sais-tu quand ce dernier sera programmé et contre qui ?

C’est une question que l’on me pose très souvent. Malheureusement, je ne peux pas y répondre car je n’ai pas la réponse. Cela ne me frustre pas bien au contraire. J’en profite pour découvrir de nouvelles choses et me perfectionner encore plus.

CfQbTOTWEAABtWf

7° Comment vois-tu cette seconde année ? Quels sont tes objectifs ?

Mes objectifs c’est de combattre dans peu de temps. De pouvoir voir où j’en suis et de voir si les progrès que je ressens à l’entraînement sont actifs dans la cage, gagner mon prochain combat et signer un nouveau contrat avec l’UFC !

8° Comme d’habitude, le dernier mot revient à l’intéressé ;-)  

Merci à toi d’avoir saluer ma première année à l’UFC. Elle a été à l’image de la vie de tous les jours avec des hauts et des bas. J’apprécie le geste et je remercie toutes celles et ceux qui me suivent et m’encouragent. Cela fait vraiment la différence et vive le MMA français !

 

Pour suivre toute l’actualité de Taylor Lapilus via son compte Twitter.

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici