Petit kit pour s’y retrouver en NBA

Petit kit pour s’y retrouver en NBA

La NBA reprend ! Quelles sont les chances des équipes pour le titre ? Quelles sont celles des joueurs pour le trophée de MVP ? Notre kit pour s'y retrouver.

Le 17 octobre, à 2 h du matin, la NBA reprend ! Tant attendue par les fans, la Ligue de basket professionnelle aux États-Unis redémarre enfin, avec une première affiche alléchante opposant les Celtics de Boston aux 76ers de Philadelphie, considérés tous deux comme de possibles outsiders pour le titre cette année. Cependant, cette pause estivale a été le théâtre de nombreux changements, et nous vous proposons un rapide état des lieux afin de mieux vous y retrouver.

Tout d’abord, il faut passer en revue les différentes équipes qui peuvent prétendre au titre cette année, classées selon leur probabilité de gagner.

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ : Golden State Warriors

L’équipe de San Francisco, trois fois championne au cours des quatre dernières années et double championne en titre, paraît plus intouchable que jamais. Moins dominateurs la saison dernière en saison régulière, les Warriors finissent deuxièmes de leur conférence derrière les Houston Rockets avant de hausser leur niveau de jeu lors des play-offs, allant même jusqu’à battre 4 matchs à 0 l’autre équipe finaliste, les Cleveland Cavaliers.

Cette saison pourrait leur permettre d’ancrer un peu plus leur nom dans l’histoire. En effet, les Warriors ont conservé leurs quatre principaux joueurs, Curry, Durant, Thompson et Green, et se sont même renforcés en accueillant le pivot DeMarcus Cousins, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la ligue et faisant de ce 5 majeur une équipe extrêmement solide sans réels points faibles. Cette arrivée est toutefois à relativiser, puisque Cousins, blessé, ne devrait pas rejouer avant Décembre.

⭐️⭐️⭐️⭐️ : Houston Rockets, Boston Celtics, Los Angeles Lakers

Derrière les Warriors se pressent de nombreuses équipes ambitieuses, parmi lesquelles trois équipes semblent se démarquer.

Houston sort d’une saison réussie, ayant terminé premier de la saison régulière et finaliste de la Conférence Ouest. Leur joueur principal, James Harden, est bien déterminé à surfer sur la vague de sa solide saison 2017-2018, puisqu’il fut le meilleur marqueur de la saison régulière et élu MVP (Most Valuable Player, meilleur joueur de la Ligue sur la saison régulière). À ses côtés, on retrouve le meneur Chris Paul, parmi les meilleurs à son poste, et Carmelo Anthony, ancien excellent joueur dans les années 2010 et en quête de repères après un dernier exercice mitigé.

Boston veut également rester sur sa lancée, sortant d’une deuxième place à l’Est et ayant atteint la finale de Conférence Est. Ses ambitions sont légitimes quand on considère le fait que deux de ses meilleurs joueurs, Hayward et Irving, ont été blessés depuis octobre 2017 pour le premier et avril 2018 pour le second. Ces joueurs aguerris de NBA sont entourés d’une équipe bourrée de talent, notamment les jeunes Tatum ou Brown, ou l’expérimenté Horford. Les Celtics sont de plus coachés par Brad Stevens, l’un des meilleurs entraîneurs de la Ligue.

Certes, le 5 majeur des Lakers va être bouleversé. Certes, les nouvelles recrues ont chacune un caractère bien trempé. Certes, l’alchimie au sein de l’équipe ne sera peut-être jamais parfaite. Et pourtant les Lakers sont des outsiders crédibles, notamment en raison de la présence de LeBron James, considéré comme le meilleur joueur de la Ligue depuis plusieurs années par les spécialistes, mais pas seulement. En effet, cette équipe regroupe des joueurs au potentiel certain, dont la combinaison est très attirante. Mélange de jeunesse et d’expérience, de sang-froid et de folie, cette équipe aura à cœur de montrer que le pari mérite d’être tenté.

⭐️⭐️⭐️ 
: Oklahoma City Thunder, Toronto Raptors, Philadelphie Sixers, Utah Jazz

Enfin, certaines équipes semblent peu à même de remporter le titre final mais pourraient bien bouleverser l’ordre établi.

Oklahoma a, contre toute attente, réussi à conserver Paul George, très courtisé cet été, et qui sera aligné au côté de Westbrook, véritable machine à triple-double (désigne un match au cours duquel un joueur réussit à cumuler 10 unités dans 3 catégories statistiques, que ce soient des points, des passes décisives, des rebonds ou des contres) puisqu’il a réussi l’exploit inédit de finir deux saisons consécutives en triple-double de moyenne.

Les Raptors, premiers de la Conférence Est l’année dernière, ont réussi à attirer un des joueurs phares de la Ligue, Leonard, leur permettant de nourrir certaines ambitions pour la saison à venir. Reste à voir si Leonard, transféré contre son gré cet été, jouera à 100 % pour sa nouvelle équipe, sans quoi les Raptors se seraient tiré une balle dans le pied en l’échangeant contre leur meilleur joueur, DeRozan.

Philadelphie a construit toute son équipe autour des jeunes, et ce depuis quelques saisons. Ce choix semble payant, puisque Simmons, élu l’année dernière Rookie de l’année à égalité avec Mitchell, et Embiid, devenu l’un des meilleurs pivots de la NBA, ont porté cette équipe pour lui faire atteindre la demi-finale de Conférence Ouest. À eux de confirmer cette année pour que Philadelphie puisse aller le plus haut et le plus loin possible.

Pour finir, le Jazz pourrait avoir son mot à dire dans la course au titre. En effet, il compte dans ses rangs le co-Rookie de l’année, Donovan Mitchell, et le Défenseur de l’année, le pivot français Rudy Gobert. Leur combinaison, déjà très productive la saison dernière, pourrait devenir encore plus efficace cette saison.

Mais aussi : Indiana Pacers, Washington Wizards, San Antonio Spurs, Detroit Pistons, Portland Trail Blazes, New Orleans Pelicans…

Cependant, outre la course au titre, une récompense individuelle est chaque année au cœur de toutes les attentions : celle de MVP. Là aussi, nous vous proposons un rapide tour d’horizon des favoris, afin d’y voir un peu plus clair.

⭐️⭐️⭐️ : LeBron James, James Harden, Russell Westbrook, Anthony Davis

LeBron James devrait cette année encore être un des sérieux favoris pour le titre de MVP. Bien qu’il n’ait plus remporté cette récompense depuis la saison 2012-2013, il n’en reste pas moins un quadruple vainqueur de ce trophée, et un des joueurs les plus réguliers de NBA ces 10 dernières années. Malgré ses 33 ans, le joueur reste dans une forme éblouissante, et sort d’une saison durant laquelle il aura porté son équipe jusqu’à la finale.

James Harden est lui un favori logique. Meilleur marqueur de la saison dernière et élu MVP, le barbu des Rockets aura à cœur de montrer qu’il est capable de réitérer cette performance, en emmenant peut-être Houston vers la victoire finale. Son équipe étant construite autour de lui, il pourra utiliser pleinement les joueurs qui l’entourent afin d’exploiter au maximum ses capacités.

Russell Westbrook semble être dans le même cas de figure que Harden. Lui aussi sort d’une saison exceptionnelle, bien que ternie par l’élimination précoce du Thunder au premier tour des play-offs. Cependant, s’il arrive à conclure une troisième saison consécutive en triple-double de moyenne, il faudrait que les autres prétendants déploient un niveau de jeu au moins égal afin de l’empêcher d’être élu MVP pour la deuxième fois en 3 ans.

Serait-ce l’année d’Anthony Davis ? Cela se pourrait bien. Le colossal (2 m 11, 115 kg) intérieur des New Orleans Pelicans, sortant de deux saisons à 28 points de moyenne par match, pourrait bien entrer dans une nouvelle dimension cette année après les départs de Cousins à Golden State et de Rondo à Los Angeles, le laissant seul porteur des espoirs des fans des Pelicans.

⭐️⭐️ : Kevin Durant, Stephen Curry, Giannis Antetokounmpo

Kevin Durant mériterait sans doute de faire partie des joueurs 3 étoiles, de par son talent et ses capacités, mais il ne faut pas oublier qu’il joue dans une équipe constituée presque uniquement des meilleurs joueurs de la Ligue. Son impact sur le terrain par rapport aux quatre premiers s’en ressent forcément, puisqu’il n’est pas, à l’instar d’un Davis ou d’un James, un joueur portant son équipe sur ses épaules. Il n’en reste pas moins un concurrent redoutable dans la course au titre de MVP, et ne lésinera pas sur ses efforts pour décrocher le trophée.

Le talent de Stephen Curry est indéniable, mais, dans une équipe comme les Warriors, il n’est pas le seul à endosser les responsabilités. Cependant, ses deux titres de MVP sont là pour rappeler à quel point il peut être redoutable durant une saison entière, sans blessure.

Giannis Antetokounmpo, enfin, incarne la jeunesse. Le Grec, 23 ans, représente une nouvelle génération de joueurs en NBA frappant à la porte des meilleurs et tentant de s’imposer en NBA. Ayant explosé la saison dernière, le joueur des Milwaukee Bucks doit confirmer cette année et ne pas céder sous la pression. Considéré comme le futur de la NBA, il pourrait le prouver en remportant ce trophée pour sa 6ème saison dans la Ligue.

⭐️ : Damian Lillard, Joel Embiid, Kirstaps Porzingis, John Wall, Paul George, Victor Oladipo…

Cette saison de NBA s’annonce donc riche en rebondissements, malgré la possible domination des Warriors. Les matchs de pré-saison ont déjà donné une indication quant à l’état de forme des différentes équipes, cependant c’est dans la nuit de mardi à mercredi (heure française) que les affaires commenceront réellement.

Diffusés majoritairement sur Bein Sports, il faudra être particulièrement insomniaque ou insensible à la fatigue pour pouvoir regarder les matchs, mais le spectacle sera assurément au rendez-vous !

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici