[Interview] Taylor Lapilus : double impact au cœur de lion

[Interview] Taylor Lapilus : double impact au cœur de lion

Taylor Lapilus. Son nom vous dit certainement quelque chose et c’est bien normal puisqu’il est, avec Mickaël Lebout, l’un des représentants de la France au sein de l’UFC. Il a récemment signé un contrat de 4 matchs avec l’organisation. A ce jour, 2 victoires dont la dernière fut lors de l’UFC Berlin.

De la salle d’entraînement parisienne à l’octogone, retour sur le phénomène « Double Impact » à travers 10 questions :

1° Taylor, vous avez effectué samedi dernier à Berlin votre deuxième combat à l’UFC. Racontez-nous votre ascension qui vous a mené jusqu’à l’octogone.

On a travaillé dur avec mon équipe (Crossfight) pour en arriver là notamment sur la préparation physique et le mental.

2° La préparation avant un combat est un véritable parcours du combattant. C’est important pour vous de vous préparer chez vous en France ?

Oui très important. J’y ai mes habitudes et mes réflexes. Je ne me pose pas de question sur l’organisation des entraînements. Mon headcoach, Fernand Lopez, gère tout cela d’une main de maître. Je ne pourrais pas me préparer aussi bien ailleurs, sans mes amis et partenaires d’entrainement et mon frère Damien qui m’aide beaucoup dans mes préparations.

Taylor-Lapilus_Training-CRoss-Fight

3° Depuis votre premier combat, vous gagnez en assurance. Vous maîtrisez davantage l’espace. J’ai, notamment, le souvenir de ce spinning elbow à la fin du 1er round lors de votre dernier combat. Quelle est votre stratégie pour le prochain combat ? Frappez encore plus vite et fort ?

C’est un travail de longue haleine. J’ai pu mettre en pratique ce que l’on avait travaillé et cela c’est montré payant. Mon objectif est de continuer à évoluer et être plus fort à chaque sortie. J’apprends tous les jours et cela me rend plus fort de jour en jour.

4° Vous avez signé 4 combats avec l’UFC. Qui aimeriez-vous affronter pour votre troisième combat ?

Je n’ai pas vraiment l’habitude de choisir mes adversaires. Néanmoins, je ferais en sorte d’être prêt à affronter n’importe quel combattant que l’on me proposera.

dillashaw_barao

5° Le 25 juillet prochain TJ Dillashaw remettra son titre en jeu contre Renan Barao, deux combattants de votre division. Pensez-vous que Barao peut regagner la ceinture ?

Je ne pense pas. Leur premier combat a laissé des traces insoupçonnées dans la tête de Renan. TJ jouit en ce moment d’un gros capital confiance. A ce niveau là, ce genre de détail peut faire la différence.

6° Le 11 juillet prochain se déroulera le plus grand event UFC de l’année. Mendes versus Mc Gregor. Vous êtes plus #TeamMendes ou #TeamNotorious ?

Je serai plus Notorious. Son style me parle. Il fait ce qu’il dit. Il ne fait peut être pas l’unanimité, mais quand tu le vois combattre, tu es obligé d’être convaincu.

7° L’UFC a récemment restructuré son Hall Of Fame. Quel combat ou combattant(e) mettriez-vous au panthéon si vous en aviez la possibilité ?

Cela va se faire prochainement, mais j’aurai mis BJ Penn, car c’est un combattant que j’apprécie vraiment.

4f6af0_1a0231e6d06246c48a70de3fa287b15d.jpg_srz_540_398_85_22_0.50_1.20_0.00

8° Votre nom de scène est « Double Impact ». Une référence au film ?

Non pas vraiment. En fait, c’est surtout pour mettre un nom sur la proximité que j’ai avec mon frère Damien. On représente vraiment une équipe et malheureusement pour eux, nos adversaires le ressentent dans la cage.

9° Dans un article du 22 juin paru dans Libération, David Allen le responsable Europe de l’UFC a affirmé qu’un event à Paris en 2016 serait possible. Vu le climat actuel en France, pensez-vous cela possible ?

Honnêtement,  je ne peux pas vraiment m’exprimer sur le sujet. Je ne sais pas ce qu’il se passe en coulisses, mais l’UFC arrivera en France c’est indéniable. Peux-être pas 2016 mais cela arrivera.

10° J’aime donner le mot de la fin à la personne que j’interviewe. Be my guest !

Je pense bien faire en remerciant mon club, le Crossfight, et mon headcoach Fernand Lopez. Tous les gens qui me soutiennent de près ou de loin, mon entourage, ainsi que mes sponsors : ISPE Sécurité, Wicked One, Dojjo, LA HD Prestige, Crousti poulet, GP Auto,  For Trainer et Urban Nutri Shop Melun.

Merci

Retrouvez toute l’actualité de Taylor LAPILUS sur :

Son site officiel

Sa page Facebook

Son compte Twitter

🍻 Envie de vous exprimer librement ? Onlike est une plateforme ouverte aux contributions. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.