Gaspillage alimentaire : la pétition qui demande une loi se propage

Gaspillage alimentaire : la pétition qui demande une loi se propage

C’est une pétition en ligne lancée le 19 janvier sur le site Change.org et qui fait parler d’elle actuellement : Stop au gâchis alimentaire en France !. Elle demande une loi pour obliger les grandes surfaces à faire don de leurs invendus aux personnes nécessiteuses. A son origine, on trouve l’élu UMP de Courbevoie Arash Derambarsh, et l’acteur-réalisateur Mathieu Kassovitz. Elle a récolté plus de 20 000 signatures en 3 jours, et ses auteurs s’apprêtent à intervenir dans l’émission Le Grand Journal sur Canal+ ce vendredi.

L’étau se resserre autour du gaspillage alimentaire puisque ce thème devient une cible privilégiée d’élus et de personnalités de tous bords. Avant même la pétition d’Arash Derambarsh et Mathieu Kassovitz, le député UMP Jean-Pierre Decool a déjà fait une proposition de loi en ce sens inspirée par la situation en Belgique, qui sera examinée le 5 février. Encore avant, c’est le député PS Guillaume Garrot qui a été missionné pour proposer d’ici avril 2015 des mesures concrètes afin de diminuer de moitié le gaspillage alimentaire d’ici à 2025.

Pourtant, tout ne semble pas aller vers le consensus. Et de manière surprenante, la voix qui s’élève contre une loi obligeant à donner les invendus est celle de Patrice Dallem, directeur de la Croix Rouge.

Nous ne sommes pas favorables à une obligation de don de la part des grandes surfaces, c’est une fausse bonne idée. Cela représente des coûts logistiques et humains difficilement abordables selon les territoires français.

Pour lui, la solution réside plutôt dans l’incitation que dans la contrainte, citant l’exemple d’une défiscalisation du don pour les entreprises.

Devenue cause nationale, la lutte contre le gâchis alimentaire à le mérite de rassembler loin des clivages politiques mais fait aussi remarquer pour le moment le silence des principaux intéressés : les supermarchés. Eux qui se targuent désormais de vendre des fruits et légumes moches justement pour lutter contre le gaspillage alimentaire, il n’est pas sûr qu’on les verra défendre la distribution de leurs invendus dans une prochaine campagne publicitaire…

 

 

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici