Last (and) forever pour How I Met Your Mother

Last (and) forever pour How I Met Your Mother

Voilà. C’est fini.

Lundi soir était diffusé l’ultime épisode de HOW I MET YOUR MOTHER, série créée par Carter Bays et Craig Thomas en 2005. A l’époque avec d’illustres inconnus : Josh Radnor, Cobie Smulders, « Willow de Buffy » (Alyson Hannigan), le « gros de Freaks & Geeks » (Jason Segel) et « le mec de Starship Troopers » (Neil Patrick Harris).

Je me souviens encore du truc. J’étais au lycée, en seconde. Je n’avais absolument rien à faire de mon été et j’ai dévoré les 2 premières saisons en une semaine, interrompu par un bon paquet d’éclats de rire. On se souvient d’épisodes comme celui avec l’Ananas, Robin Sparkles, Le Notebook, le Bro code, la chèvre et j’en passe. Et lundi, après 9 ans de bons et loyaux services, la série arrivait (enfin, diront certains) à sa fin. Attention, si vous n’avez pas vu le dernier épisode ou même la dernière saison, n’allez pas plus loin.

Gros spoilers en perspective (à suivre).

himym-lastforever2

En 9 ans la série a énormément évolué et deux constats se sont fait : on a un peu quitté le côté « non-stop comédie » avec des passages assez tragiques (la mort du père de Marshall) mais surtout, on a fini par se rendre compte (même si bon, c’était plus ou moins clair depuis la première saison) : HOW I MET YOUR MOTHER n’est pas, comme le titre l’indique, à propos de la mère. L’essence même de la série se place dans cette dynamique de bande de potes jeunes trentenaires. Ce n’est pas et ça n’a jamais été à propos de la mère. Allez, à la limite je vous accorde le fait que ce soit à propos de son grand amour. Et encore, ça, c’est révélé dans le premier épisode.

Lundi donc, on a surtout appris que : Barney et Robin allaient divorcer mais surtout que la Mother allait mourir et que toute cette histoire était en fait un prétexte pour Ted de faire le deuil et de demander la permission à ses enfants de… retourner avec Robin. Car oui, la série se termine comme elle l’a commencé : Ted se remet avec Robin.

L’épisode a visiblement divisé et beaucoup de fans sont simplement dégoûté par ce final, accusant notamment les créateurs d’avoir « trahi » les personnages.
Le véritable soucis de cet épisode a été la saison 9, bien en dessous des excellentes saisons précédentes, qui est définitivement la saison en trop. Saison d’ailleurs commandée (pour ne pas dire « obligée ») par CBS alors qu’une bonne partie du cast ne voulait pas rempiler. De fait, on a eu une saison complète pour s’attacher énormément à la mère, incarnée à la perfection par Cristin Milioti et effectivement, l’annonce de sa mort (une seconde à l’écran à peu près) apparaît comme un cheveux dans la soupe et manque réellement de sentiments.
Mais comme tout l’épisode et comme beaucoup d’autres dans la série, c’est la vie. Les groupes se défont (Robin quitte la bande et ne les revoit que rarement), les amours se brisent (Robin et Barney divorcent) et chacun continue la vie de son côté. Alors oui, il aurait été plus intéressant d’annoncer la mort de la mère d’une autre façon, mais non, ce n’est en soit pas grave.

himym_finale

Pourquoi ? Parce que si on réfléchit bien, on connait la fin de la série depuis l’épisode 1. Pendant 9 ans on suit l’histoire du gang du point de vue de Ted. Ted cet incroyable romantique qui ne perd jamais espoir et croit à l’amour au premier regard. Et dès le premier épisode, dès la première apparition de Robin c’est ce qui se passe :

Even if I was ready, which I’m not but if I was, it’s, like, Okay, I’m ready, where is she ? And there she was. It was like something from an old movie, where the sailor sees the girl across the crowded dance floor, turns to his buddy and says ; see that girl ? I’m gonna marry her someday.

Donc non, rien n’est dénaturé puisque cette conclusion est simplement la suite logique, le développement le plus sensé de la série. Il n’y avait pas d’autre fin possible.

HOW I MET YOUR MOTHER s’est toujours vantée de dépeindre avec réussite les relations entre les personnes et l’évolution de la vie et c’est ce qu’elle fait depuis 9 ans. La vie n’est pas toujours toute rose. A titre de comparaison, j’ai préféré ce final à celui de Friends.

Oui, HOW I MET YOUR MOTHER n’est pas sans défaut, oui il y a mieux (jetez donc un œil à Six Feet Under), mais quitter sa bande de potes après 9 ans de rendez-vous hebdomadaires, on en sort forcément les joues mouillées, surtout avec la force émotionnelle de la série, et du final en particulier.