Sons Of Anarchy - Saison 5

Sons Of Anarchy – Saison 5

Nouvelle année pour les Sons, lancé sur le trafic de drogues par un leader vieillissant. Au sommet de la saison passée, Clay était d’ailleurs débarqué par un Jax revanchard, désormais installé à la tête de la confrérie motocyclée. Une nouvelle ère pour les Sons ?

Pas tout de suite. Reprendre en main le club, faire table rase du passé tout en faisant face au défi du quotidien, voilà le lourd calendrier du jeune chef. Jax a désormais les cartes en main, l’occasion de mettre en application ce que lui et l’esprit de son défunt père ont voulus. Mais entre l’héritage de Clay (des trafics en tous genres, notamment avec le cartel), de nouveaux soucis (des problèmes de quartier, ou plus encore une vendetta personnelle entre Tig et un gang) et une famille à gérer, Jax a fort à faire. Et à cette image, la saison est très fournie, montant lentement en pression. Et dans tout ça, un grand moment de télévision, au troisième épisode, remettant les enjeux de la série à leur niveau d’origine : les Sons se battront quoiqu’il arrive pour préserver leur territoire. Et si on s’en prend à l’un d’eux, les répercussions seront violentes et directes. Seule différence, avec Jax le jeu devient plus fin, plus complexe, plus calculé.

Loin de démériter, cette année pour les Sons fut complexe et meurtrière, mais avec un retour aux fondamentaux assez prometteur. Au final, des menaces qui pèsent sur le club, et qui semblent infinies chaque saison, ce sont les menaces internes qui pèsent le plus. Et dans son dernier acte, la série le rappelle. Jax aura fort à faire pour stabiliser et pérenniser le club, y compris dans sa propre famille.

3 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici