Luke Cage - saison 1 : back in Harlem

Luke Cage – saison 1 : back in Harlem

LUKE CAGE est la 3e série produite sous pavillon Marvel/Netflix, après DAREDEVIL (qui connaît déjà 2 saisons) et JESSICA JONES. Pour les aficionados arrivent bientôt IRON FIST, PUNISHER et les DEFENDERS. Voilà une licence bien lucrative pour les deux parties, et pour le public. Si les aventures du héros black, introduit précédemment dans JESSICA JONES, démarrent bien calmement, c’est pour livrer un résultat intéressant sur sa saison. Entre ambiance polar et black exploitation, on plonge au coeur de Harlem pour une série de règlements de compte à hauteur d’hommes.

Luke Cage le répète, il n’est pas un héros. Juste un homme ordinaire, avec une condition qui l’est peu : il est invulnérable. Mais loin d’utiliser ses pouvoirs, il cherche surtout à se faire oublier. Fugitif recherché, forcément innocent, Luke Cage est sa 2e identité. Mais les évènements de la saison vont l’obliger à se dévoiler, lorsqu’Harlem devient un terrain de guerre ouverte pour plusieurs caïds et politiciens véreux. Avec son ambiance mafieuse et ses petits commerces, LUKE CAGE se pose dans ce quartier new-yorkais pour en faire un terrain de jeu parfait entre les forces en présence.

LUKE CAGE bénéficie de l’efficacité des séries Marvel, avec une réalisation de qualité et un casting étoffé. Les moyens sont là pour faire vivre l’ensemble, il n’y manque qu’un peu de rythme. On passe les premiers épisodes, sorte d’introduction un peu trop longue (alors que le personnage a déjà bien vécu dans JESSICA JONES – tous les évènements se déroulant après) sans réelles surprises. Mais finalement notre attente sera récompensé avec une fin de saison bien plus percutante. Avec deux segments bien déterminés, LUKE CAGE pose les vraies bases du personnage, son environnement et ses proches. On attend désormais les DEFENDERS pour en voir tout le potentiel.

3.5 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici