Heroes – saison 3 (volume 4)

Heroes – saison 3 (volume 4)

La fin de la saison 3 de Heroes marque donc celle du volume 4. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut laborieux, poussif, parfois même fatigant. Il est difficile de cacher sa déception quand on voit comment le potentiel de la série, à l’instar de celui de ses personnages, a été régulièrement gâché au fil des épisodes. Pire que tout, en voulant surprendre, la série s’enfonçait.

Ce volume 4 (pour le volume 3, voir le résumé) traite d’une nouvelle menace planant sur nos héros : le Building 26, sorte d’agence gouvernementale secrète dirigée par le dangereux Emile Danko (passons sur le fait qu’au départ il s’agit d’une créationde Nathan Petrelli, ça simplifiera). Le but est de capturer les personnes dotées de pouvoirs, pour les contenir. Cela rappelle forcément « La Compagnie » des débuts, d’ailleurs Noah Bennett y participera. Ainsi que Sylar. Bref, encore des mélanges des genres…

Prévisible, donc. Qui peut dire par exemple qu’il n’avait pas trouvé tout seul la véritable identité de « Rebel » avant que celle-ci soit dévoilée ? Qui peut encore croire immédiatement que Sylar est mort ? D’ailleurs, n’importe quelle mort d’un personnage principale paraît suspecte (on n’est pas dans 24, bien que la série ne soit pas exempte de critiques non plus, on ne peut pas lui reprocher de ne pas savoir sacrifier des personnages).

Bref, Heroes saison 3, qu’il s’agisse du volume 3 ou du volume 4, est une déception. Il n’y a plus qu’à espérer que la fin arrive (prochainement) et qu’elle soit de qualité, car il semble que le niveau de la série ne remontera plus. Vraiment dommage.