Fear the Walking Dead - saison 1 : même pas peur

Fear the Walking Dead – saison 1 : même pas peur

THE WALKING DEAD a une petite soeur. Née de l’autre côté des Etats-Unis, elle nous emmène sur la côte Ouest pour vivre en quasi direct (et sur 6 épisodes) la frénésie zombie dès ses débuts, là où l’aînée débutait plusieurs semaines après le début de l’épidémie.

Et bien non, vous ne saurez pas « pourquoi ». FTWD (pour les intimes) narre bien les premiers temps de l’arrivée des zombies, mais pas leur création en soi. On y découvre plusieurs familles cherchant à se protéger, puis finalement leur vie sur plusieurs semaines avant que la sécurité prévue ne fasse défaut. En soi, une petite ellipse nous évite le basculement ; les premiers épisodes raconte l’instant de découverte des tout premiers zombies, les derniers quand il leur faut réellement quitter la ville. Entre les deux, l’échelonnement du danger, se fait peu sentir.

Bénéficiant des qualités visuelles de TWD, FEAR… est une mini série (avec saison 2 à venir) qui décide d’offrir des personnages neufs dans un contexte connu (et un poil plus de soleil). On ne saurait s’en plaindre, même si l’intrigue est finalement similaire. On continue à suivre des individualités dans un contexte de fuite et de peur (sans trop se focaliser sur le zombie), sans changer de registre. Les auteurs opèrent des choix stratégiques, avec des ellipses de scénario régulières pour avancer, et la mise en scène tente de s’inspirer de certaines situations tragiques (ralentis, musique…). Rien d’étonnant pour autant ; seul le final semble nous indiquer une direction radicalement différente. Déjà doté de son propre spin-off (une websérie en octobre), cette première saison de FEAR THE WALKING DEAD se déguste rapidement, mais ne laissera pas de grands souvenirs.

3.5 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici