Ash vs Evil Dead - saison 1 : Groovy !

Ash vs Evil Dead – saison 1 : Groovy !

Sacré Sam Raimi. Discret depuis 2013 et un MONDE FANTASTIQUE D’OZ qui n’a pas totalement convaincu, le réalisateur n’a pas chômé sur l’annonce de futurs projets, notamment tourné sur la saga qui l’a propulsé au coeur d’Hollywood, EVIL DEAD. Après un remake réjouissant au cinéma, il livre ici une série en 10 épisodes qui ramène modestement son héros de toujours, Ash, pour une nouvelle virée en enfer.

Et oui, c’est bien une suite, tout aussi décadente, sanglante et infernale qui nous tend les bras. ASH VS EVIL DEAD est un rafraichissante roadtrip (retour vers la cabine des débuts) gore sur le petit écran, qui ne démérite pas pendant ses 10 segments. Les personnages secondaires ne sont pas épargnés, Ash lui-même (un Bruce Campbell décidément très en forme) se prenant quelques droites de la part de démons tous plus salaces les uns que les autres. Un côté sexy gore loin d’être désagréable, souvent aidé par des effets plateaux, et qui change de la monotonie (timidité ?) des séries actuelles. Quand on démembre dans EVIL DEAD, on démembre.

On applaudira le respect de la part de l’équipe d’EVIL DEAD pour l’oeuvre de départ. Suite moderne, la série s’inscrit pleinement dans l’esprit des films, imitant même le côté fauché des origines. Le reste est alors un boulevard pour découper, démembrer, décapiter et tout ce que l’on peut imaginer, dans un folklore à base d’invocations démoniaques. Les filles sont peu vêtues, les garçons souvent stupides et au milieu, royal, trône Ash et sa tronçonneuse. Déjà renouvelée pour un deuxième tour, les nouvelles aventures d’Ash et ses comparses sont déjà un de nos gros rendez-vous de la prochaine saison.

4.5 / 5