A Very Murray Christmas - Netflix plonge Noël dans l'ennui le plus profond
booooring

A Very Murray Christmas – Netflix plonge Noël dans l’ennui le plus profond

Vous le savez peut-être, on aime beaucoup Netflix ici. On ne se prive pas pour dire tout le bien que l’on pense du service comme de ses séries. Alors à l’inverse, on peut aussi légitimement se permettre de dire quand c’est complètement raté, nul, chiant.

Avec A Very Murray Christmas, on tient même un grand gagnant dans la course à l’ennui. Le travail préparatoire avait pourtant été bien fait avec un casting alléchant et une ambiance de Noël qui fait toujours chaud au coeur (et puis Bill Murray quoi). Mais non, le soufflé retombe aussi sec dès les premières minutes de cette production spéciale… qui ne décolle finalement jamais.

Bill Murray est donc coincé pour l’enregistrement d’une émission spéciale Noël de seconde zone dans un hôtel de New-York (la ville elle-même est coincée dans une énorme tempête de neige). Il va essayer de transformer ce pathétique moment en quelque chose de mémorable, à grands renforts de chansons et guests (George Clooney, Miley Cyrus, Jason Schwartzman, Amy Poehler, le groupe Phoenix, Chris Rock, Michael Cera…). Mais rien n’y fait.

A Very Murray Christmas est une sorte de bande originale de Noël (17 titres) chantée et filmée (par Sofia Coppola, ce qui explique d’ailleurs plusieurs noms au casting) sur laquelle on s’ennuie ferme. Comme son acteur principal, malgré ce qu’il essaie de nous faire croire. Un bien beau raté de Netflix.

very_murray_christmas

[bctt tweet= »A Very Murray #Christmas – @Netflix plonge Noël dans l’ennui le plus profond. »]

0.5 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici