J'ai bien aimé Kyle XY, est-ce grave ?

J’ai bien aimé Kyle XY, est-ce grave ?

Comme beaucoup, vous avez peut-être découvert la série Kyle XY récemment. Pourtant elle date de la rentrée des séries 2006, au même titre que d’autres plus ou moins connues comme Jericho, Weeds ou… Heroes! Evidemment à l’époque, il était difficile de devine ce qui allait sortir du lot. Mg nous donnait son avis sur Kyle XY :

Pitch: un jeune homme se réveille au milieu de nulle part, sans mémoire, mais avec de nombreuses connaissance. Il est recueilli par la famille de la femme qui l’a sauvé.
? John Doe? Oui et non. Plus teenagers dans la forme ( soupçon de romance avec la fille de la famille, histoire de voisinage.. ), Kyle est un ado. Genre brun ténébreux, mais ici un peu fadasse. On tourne dans du 7 à la Maison matîné d’une petite couche de mystère. Pour les fans de fantastique, là où John Doe ( désolé, la ressemblance est trop forte.. ) faisait un peu de changement, Kyle plonge dans l’ennui. N’est pas revenu le nouveau Caméléon, aux capacités étonnantes.. qui étonnent. Ici, ça tatonne.
Bon, les fans de psycho drama adolescents seront servis. Les autres, d’autres mystères les attendent..

Kyle XY, j’ai trouvé ça sympa. Peut-être parce que je n’ai jamais poussé très loin la série John Doe. En revanche, Kyle est étonnamment bien incarné par l’acteur hyper-expressif Matt Dallas.

Matt Dallas Kyle XY

Pour l’instant la série est suffisamment prenante pour être suivie. On peut d’ailleurs y voir Nicholas Lea (transfuge de X-Files) en inquiétant personnage. Ou encore la doctoresse de Stargate SG-1 en mère de famille stricte. Bref, du recyclage et de la découverte…

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici