Plini - Sunhead (EP)

Plini – Sunhead (EP)

Après un premier album détonnant Handmade Cities (dont j’avais fait la chronique ici) sur lequel il avait mis à nue son imagination sans limite et le large éventail de possibilités musicales qui lui passaient par la tête, Plini revient avec un EP, Sunhead.

Ce jeune virtuose de 26 ans -qui selon moi est le futur du rock/métal progressif- nous propose donc un mini-album de quatre titres. Ce qui est assez génial dans le contenu de cet EP, c’est les caractères pluriels des titres :

Quand Kind est l’ouverture de l’EP, elle donne le ton directement, c’est très métal et progressif, du grand Plini, la suite prévoit de nombreuses (très bonnes) surprises.

Salt + Charcoal poursuit. Ce titre a l’audace de nous proposer une introduction qui cache bien son jeu : ce titre se veut (sur les 30 premières secondes seulement) plus léger, puis prendra son envol en faisant monter la tension jusqu’à son dernier souffle.

Le titre Flâneur (et oui orthographié comme ça !) est selon moi inédit par son style dans la (courte) carrière de Plini. Au menu, les sonorités s’entremêlent, les guitares électriques dialoguent avec un saxophone, les baguettes de batterie avec les balais très jazz, l’auditeur est tenu en apesanteur et il retient son souffle pendant 6 minutes.

Enfin, le titre éponyme Sunhead clôture le bal de cet EP magique. Un morceau puissant, envoutant, mêlant les sonorités phares de Plini que nous retrouvons dans les EP antérieurs à Handmade Cities et l’album lui même.

Pour conclure je dirais que cette nouvelle sortie de Plini est une véritable réussite. Le caméléon du rock/métal progressif ne m’a pas déçu, bien au contraire. Il signe ici un très bon EP de 20 minutes qui saura ravir aussi bien les simples amateurs de musique progressive que les auditeurs aux oreilles les plus aguerries. Un must-have.

🍻 Envie de vous exprimer librement ? Onlike est une plateforme ouverte aux contributions. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.