Découverte : Luke Sital-Singh

Découverte : Luke Sital-Singh

Bien que caractérisé ici en tant que « découverte », Luke Sital-Singh n’est pas un inconnu. Remarqué dès son premier EP fin 2012, le Londonien revient après deux albums avec un nouvel EP de quatre reprises, Just a Song Before I Go, qui lui vaut cette petite présentation dans nos colonnes. Just a Song Before I Go est une reprise de Crosby Stills & Nash, Thirteen de Big Star, Harvest Moon de Neil Young et Late For The Sky de Jackson Brown.

Ce que l’on apprécie chez Sital-Singh, c’est la sensation d’intimité que sa musique procure immédiatement, avec sans doute comme apogée son interprétation du morceau Harvest Moon. C’est le plus doux des quatre titres, superbement accompagné d’un piano (et d’une guitare électrique au second plan) qui nous sert une douce mélodie mélancolique des plus efficaces dans la lignée de l’un des singles les plus connus, Killing Me.

Autant dire qu’après cet EP de reprises, on attend Luke Sital-Singh avec attention sur ses futures compositions originales.