dEUS, c'est aussi l'embargo d'Universal

dEUS, c’est aussi l’embargo d’Universal

Les journalistes, notamment musicaux, sont soumis à une pression de plus en plus forte de la part de l’industrie du disque. Dernière affaire en date, Universal a imposé un embargo à la presse belge concernant la sortie du nouvel album du groupe de rock (belge) dEUS. Le chroniqueur musical du journal Le Soir a signé « sous la contrainte » un contrat d’embargo assorti d’une astreinte de 25.000 euros.

Bravant l’interdit, le journal a finalement décidé de publier l’interview du groupe (enfin, de Tom Barman) et la chronique de son album, tout cela avant la date imposée par Universal. Et c’est la rédactrice en chef du Soir qui s’en explique.