Rock en Seine 2015 - le vendredi : Kasabian, FFS, The Offspring...

Rock en Seine 2015 – le vendredi : Kasabian, FFS, The Offspring…

Pluie ou soleil ? ROCK EN SEINE nous prépare toujours à des scénarii improbables côté météo, mais cette année le calme est arrivé bien après la tempête. Temps calme, frais et parsemé de lumières pour cette première journée, même si le sol était encore humide des pluies de la veille. Place aux concerts.

18:32 #RES15 #RES2015 #philipssoundfr #YNTHT #mirror

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

17h – JOHN BUTLER TRIO : après un peu d’attentes (normal) et en ayant raté l’ouverture que l’on se présentait devant la grande scène pour retrouver un des groupes australiens qui nous faisaient vibrer dans notre jeunesse. Et ils n’ont rien perdus de leur fougue ! Un set endiablé aux sonorités de cette grande île du sud qui séduit immédiatement : nous ne sommes pas là pour nous reposer. Et John Butler communique de belles énergies sans discontinuer, nous propulsant sur le reste de la soirée.

18:02 Power Rangers #RES15 #RES2015

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

17h50 – BENJAMIN CLEMENTINE : Il a une belle voix, Benjamin Clémentine, et une vraie présence. Ceci étant, passé du bayou australien au calme de son piano nous refroidi un peu. Surtout que le soleil frappe un peu avant de se cacher derrière les arbres, et on doit avouer que l’ambiance n’y était pas. Avouons le, on aimerait beaucoup le revoir au calme dans une salle parisienne !

18h45 – RODRIGUO Y GABRIELA : on a re-tenté, on ne comprend toujours pas notre désintérêt pour le groupe. Le duo mexicain nous semble bien répétitif une fois que l’on est entré dans leur univers aux deux guitares, ce qui ne diminue pas leur talent pour autant.

19:35 #FFS #franzferdinand #sparks #RES15 #RES2015 #philipssoundfr #YNTHT

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

19h40 – FFS : Le super combo Franz Ferdinand et Sparks était particulièrement motivé, arrivant sur scène 5 minutes avant l’horaire convenu. Alex Kapranos et son alter aego Russel Mael chantent ensemble les histoires de FFS ou de leur discographie respective, jouant pendant une heure avec le public. Si le groupe écossais remporte clairement les plus grands applaudissements (difficile de résister à Take Me Out…), le combo fonctionne à plein et en communion totale. Rock’n’roll.

20:12 Rodeo #RES2015 #RES15

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

20h45 – THE OFFSPRING : après John Butler, un air de nostalgie sur nos années collège (pour les plus vieux). Le groupe californien, porte étendard d’un punk rock assez festif depuis le début des années 90, sait toujours comment divertir. Et nous de toujours apprécier leurs titres immédiatement reconnaissables (comment résister à Come Out and Play ?), même si en face Dexter Holland et ses comparses ont un peu changés. A l’américaine, ils font le show et c’est bien ce qu’on leur demandait.

23h05 – KASABIAN : groupe phare de cette première soirée, les anglais de Kasabian reviennent à Paris pour un grand concert en plein air après deux passages en salles. S’ils sont désormais sur la grande scène, on se rappelle les avoir découvert une fin d’août 2006 à Saint-Cloud. Valeurs sûres, Tom Meighan et ses camarades livrent un set rock et électro (quand Sergio Pizzorno prend les commandes)  très convaincant. Difficile d’y résister, et si les concerts précédents faisaient office d’entrée en matière pour le festival, on découvrait la première grosse pièce du spectacle.

22:40 #Kasabian #RES15 #RES2015

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici