Radiohead @ POPB Bercy 2012

Radiohead @ POPB Bercy 2012

Depuis son acte d’indépendance musicale, RADIOHEAD s’est métamorphosé sans changer de notes. Groupe rock passé combo électro-hip-hop, la bande à Thom Yorke entend bien vivre de son art sans la pression des majors ou du calendrier. Si cela a donné immédiatement un excellent IN RAINBOWS, plébiscité et soutenu par tous, voilà que le plus timide THE KING OF LIMBS sortait sans tapages ni médias. A leur niveau, presque plus besoin : ils remplissent les salles de dizaines de milliers de personnes, drainant dans leur sillage un flop continu de fans déchaînés, de mélomanes en tous genres ou d’adolescents rêveurs. Groupe à la stature quasi unique, RADIOHEAD s’offrait donc deux shows sur Paris, près d’un an et demi après la sortie de son roi des abysses, et prouvait encore une fois qu’ils ont quelque chose de plus.

Pourtant leur retour à Bercy après quatre ans d’absence, dans une salle bondée mais pas forcément déchaînée, pourrait souffrir de quelques critiques. Un dernier album novateur et assez curieux, qu’on se réécoute de temps en temps, mais qui passe définitivement moins. Du coup, Tom Yorke a beau se lâcher un peu plus et tenter quelques syllabes en français, on prend surtout son grand plaisir sur les anciens titres du groupe. Et à décoller avec eux lorsqu’un enchaînement rythmique vous surprend sur plusieurs titres pour arriver jusqu’à There There et le National Anthem. Set partagé entre nouveaux titres et mix d’anciens, RADIOHEAD se fait plaisir et impose ses choix (surtout qu’ils ont la bonne intelligence de varier leur set selon les soirs, sympa). Au public de suivre…

photo Recurse (sur Instagram)

Au terme de 2h15 de live, de deux rappels (incluant Lucky, Everything in its right place et surtout Idiotheque en grand final!) et d’un groupe retrouvé, on peut confirmer que le show offert ce soir, moins loin du spectacle sonore et virtuel (dans la continuité de la tournée précédente, un jeu d’écrans et d’effets visuels très efficaces) que du concert, RADIOHEAD asseoie son hégémonie musicale sur plus d’une vingtaine de titres. Ils ne sont pas les seuls, mais leurs (trop) rares passages donnent sacrément envie d’y retourner…

Radiohead Setlist Palais Omnisports de Paris-Bercy, Paris, France 2012, The King of Limbs

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici