Foals @ L'Olympia 2016

Foals @ L’Olympia 2016

Ils étaient bien ces 2 soirées animées par Foals à l’Olympia, cette semaine. Deux soirées archi-complètes durant lesquelles Yannis Philippakis et ses potes anglais ont rappelé qu’il était important de ne pas les rater en live. D’ailleurs, pour être honnête, c’était loin d’être nos premières fois… Premier constat, on n’est toujours pas rassasié !

Foals en live, c’est une efficacité redoutable. Des hits instantanés en direct, qui prennent possession des lieux. Comme des hymnes à scander en choeur, leurs chansons semblent convoquer le public pour accompagner la voix du chanteur. Avec un joli habillage rock, les Foals ont une puissance et une énergie revigorantes, qui provoquent à elles seules le déplacement. Deuxième constat, eux aussi ne sont pas fatigués.

Live. #Foals #gig #paris #concert #live #band #livemusic #british

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Mais oui, c’est très bien. Mais c’est trop court. 1h de set, 1 minute d’applaudissements et 2 titres en rappel, le show est plié en 1h15 tapante. Alors ok, ils seront montés sur scène assez tard, mais leur set s’en trouve réduit à ce qu’on pourrait considérer comme le strict minimum pour cette salle et une formation qui a quand même plusieurs albums derrière elle. Petite déception après un énième rendez-vous réussi. Bilan final, intense mais éphémère, les Foals sont passés en coup de vent, sans rester pour discuter. Dommage.

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici