Breton & The Popopopops @ Le Point Ephemere '12

Breton & The Popopopops @ Le Point Ephemere ’12

Difficile d’échapper à l’envie de voir le groupe BRETON, des petits anglais presque propres sur eux, au son mystérieux, se produire au POINT EPHEMERE ce Mardi soir. A leurs côtés, on découvrait les Rennais de THE POPOPOPOPS, qui même sans aucun support physique de disponible se livraient totalement. Du coup, entre rencontre et révélation, on s’est fait avoir…

On est tranquillement tranquille au POINT EPHEMERE les soirs de concert. No stress, de toute façon la salle est remplie. On commence donc gentiment en retard, dans une gentille convivialité digne des soirs d’été au bord du canal.. On découvre les POPOPOPOPS, nom rapidement annoncé en première partie sonnant gentiment sans vraiment divulguer quoi que ce soit. On se demande ce que vont livrer ce quatuor français, dont le guitariste semble avoir survécu à quelque concert d’anthologie (jambe cassée?). Mais ils sont là, et enflamment sans attendre les lieux. Sans aucun a priori, sans avoir entendu une seule note au préalable, on se laisse conquérir très facilement et c’est une première partie qui sans coup férir demanderait à être revu très vite! Vainqueur des Inrocks Lab, déjà passé au Zénith devant les PONY PONY RUN RUN, Leur premier EP sortira d’ici quelques semaines..

Mais la suite était à venir. Après tout, on attendait fermement les BRETON, originaires de la Grande Bretagne, et qui s’installaient tels des conquérants à quatre en première ligne, laissant leur batteur à l’arrière pour imprimer le ton. Une tonalité qu’on attendait, après un premier album (sorti il y a à peine quelques jours!), et un rendez vous raté aux TRANSMUSICALES (décidément), et BRETON ne démérite pas. Un son bien plus imposant, plus lourd en live qu’à l’écoute pour un set furieux mais bien trop court (45 minutes avec le rappel), la comparaison donne l’avantage alors à une première partie ayant eu l’avantage de défricher le terrain. BRETON en impose, certes, mais ne se livre pas totalement. Pas du tout désagréable, on aurait aimé plus de folies et d’envies. On en repart les oreilles bourdonnantes, en se demandant où sont passés les sympathiques Rennais du début de soirée, alors que les BRETON nous donnaient rendez vous pour une after party que nous déclinerons…

Breton @ Twitter
The Popopopops @ Twitter

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici