Breton @ Pitchfork Festival Paris 2012

Breton @ Pitchfork Festival Paris 2012

Après Breton au Point Ephémère, après Breton à La Gaîté Lyrique, nous terminons la trilogie avec Breton au Pitchfork Festival. Et ce n’est pas forcément le meilleur volet de la saga…

L’avantage de voir un même groupe en concert dans un intervalle réduit, c’est évidemment de pouvoir comparer. Indéniablement, Breton a montré dans le cadre du festival (qui est international, rappelons-le) une distance avec le public que l’on n’avait pas eu précédemment. S’exprimant équitablement en Français et en Anglais, le chanteur Roman Rappak — certes beaucoup plus proche et bavard que la majorité des autres groupes en concert durant le festival — est resté un peu plus en retrait. Même chose pour Ian Patterson qui pourtant aime faire le show.

Le show justement, c’est encore la présence de cet écran géant derrière le groupe, diffusant des séquences toujours aussi marquantes et hypnotiques. Une parfaite combinaison entre musique et vidéo qui rappelle que Breton est un collectif artistique multi-facettes. C’est donc dommage que quelques défauts, notamment un manque de justesse dans la voix, viennent donner un aspect brouillon à l’ensemble.

Dans tout cela, on retiendra que Breton a contribué à fournir un coup de boost à la dernière soirée du festival Pitchfork. Et ça ne serait pas le dernier.

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici