L'association des artistes indépendants boycotte Apple Music

L’association des artistes indépendants boycotte Apple Music

Coup dur pour le service de streaming musical d’Apple : l’association britannique des artistes et labels musicaux indépendants (AIM) a annoncé que ses membres, parmi lesquels on trouve notamment les labels Warp et XL Recordings, ne signeraient pas l’accord proposé par Apple Music. En cause : un accord rédigé de manière unilatérale par Apple, sans consultation des maisons de disques indépendantes. C’est pas sympa.

Ce n’est pas le premier revers du service (« revers », « service »… vous aimez le tennis ?) puisque beaucoup d’autres labels indépendants (mais aussi Taylor Swift, déjà fâchée avec Spotify) ont déjà exprimé leur méfiance, indiquant qu’ils attendraient le mois d’octobre, soit la fin de la période d’essai de 3 mois qui commence le 30 juin, avant de se décider à venir ou non sur Apple Music. Il y aura donc beaucoup d’artistes « indie » populaires manquants à l’appel — citons notamment Bon Iver — au lancement du service. Apple pourra néanmoins se rassurer : on écoute beaucoup moins Justin Vernon en été.