The Popopopops - Swell

The Popopopops – Swell

On les reconnaît assez vite, les premiers albums qui sont loin d’être débutants. On capte tout aussi vite, lorsqu’on les rencontre, que malgré leur fraîche vingtaine, The Popopopops ont de la bouteille lorsqu’il s’agit de se confronter au public. Swell, leur premier disque, a mis cinq ans avant d’arriver. Mais il est bel et bien là maintenant, et confirme tout le bien que l’on a pu dire lors de nos nombreuses rencontres avec le groupe, principalement sur scène.

Parler de maturité serait encore un peu hâtif, mais c’est d’une incroyable maîtrise qu’est constitué Swell. Et il en faut, pour canaliser cette fougue qui part s’aventurer dans les territoires rock, pop, électro, hip-hop (le surprenant R’n’R) témoins des influences multiples du quatuor. On admire aussi l’audace de ne pas tomber dans la facilité en ouvrant l’album sur My Mind Is Old, pas forcément le morceau le plus entraînant ni varié, mais suffisamment progressif pour éveiller la curiosité. C’est ensuite un tout autre registre avec l’imparable Pure, pièce maîtresse pop de Swell, à la superbe envolée instrumentale finale.

C’est aussi le cas pour l’excellent Cross The Line, morceau frais et plutôt aguicheur auprès du grand public. Mais c’est la seconde moitié de l’album qui se révèle la plus protéiforme, sans doute un peu moins accessible, mais tout aussi intéressante. The Popopopops durcissent le ton sur Text Me Call Me, appuient la mélancolie sur Wavelenght, l’électro sur Gesundheit. Quant à The Waiting, il fait une nouvelle fois la démonstration de l’expérience du groupe, entre d’excellents arrangements (les choeurs) et une rupture des plus réussies. Mais la petite pépite en plus, c’est ce surprenant R’n’R pour conclure, un morceau hip-hop dansant dans lequel le groupe se montre particulièrement efficace.

Swell, c’est donc un premier album plus qu’abouti. Un ensemble de titres variés qui démontrent le talent d’un jeune groupe ayant déjà fait ses premières armes depuis longtemps. Et qui s’ouvre une multitude de portes pour aller plus loin.

4 / 5