Joan As Police Woman - The Classic

Joan As Police Woman – The Classic

La première fois que j’ai entendu le nom de Joan As Police Woman, mon imagination débordante m’a emmené vers des fantasmes exotiques mettant en scène les forces de l’ordre. C’était avant. Avant de découvrir Joan Wasser, 44 ans cette année 2014, ancienne petite amie de Jeff Buckley et pas mal de routes musicales à son actif. Ce qui n’avait rien pour me rebuter, au final.

Avec The Classic, on trouve un album jazzy, soul, rythmé, avec de jolies notes contemporaines, à l’image du très bon Holy City qui prend une tournure inédite avec de petites touches hip-hop pour son dernier tiers. Une réussite.

Pas étonnant de retrouver des accents d’Amy Winehouse dans The Classic, et ce dès Witness, morceau qui en fait l’ouverture. Il y a aussi cette volonté de créer des morceaux massifs, flamboyants et aux multiples facettes, ce qui explique que certains dépassent allègrement les six minutes (Good Together, Get Direct et New Years Day). On navigue à travers des changements de rythme, d’ambiance, et toujours cette empreinte vocale omniprésente et assure la chaleur de l’ensemble de l’album, aux côtés des cuivres et des choeurs.

Alors oui, The Classic est un peu classique. « Il a les défauts de ses qualités » comme on dit. Un peu bavard également, il lui arrive de nous faire décrocher. On n’en voudra surtout pas à Joan As Police Woman, femme de caractère et assurément capable de faire transcrire sa personnalité en musique.

3 / 5