Le premier album de Hilang Child (Years) est sa meilleure rampe de lancement

Le premier album de Hilang Child (Years) est sa meilleure rampe de lancement

Sans doute faut-il commencer par expliquer qui se cache derrière Hilang Child. Mi-gallois mi-indonésien (quel mélange !) Ed Riman est l’auteur-compositeur-interprète qui produit cette musique planante que l’on découvre avec ce premier album Years. On lui donne volontiers des références comme Sigur Rós ou Fleet Foxes, qui semblent évidentes lorsqu’il durcit le ton sur des morceaux comme Starlight, Tender Blue ou bien évidemment sur Crow, le single qui a servi d’annonce à cet album.

10 titres, une constance et une homogénéité plaisantes sur un format court, ce premier album rappelle les débuts de bien d’autres artistes qui ont su par la suite évoluer vers la notoriété.

Years est un recueil d’expériences que Riman a acquises sur sa jeune vie d’adulte. Si l’on trouve déjà trace de ses productions en 2014 et qu’elles ont servi à le mettre sous les bons radars, c’est le label Bella Union qui une fois de plus a eu du flair. On lui souhaite autant de succès public que ses aînés signés avant lui, car il en a déjà le talent et le goût de la nouveauté, tout du moins du renouveau.

3.7 / 5

🍻 Envie de vous exprimer librement ? Onlike est une plateforme ouverte aux contributions. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.


À lire aussi
Le sublime retour de Cat Power avec Wanderer Six ans après “Sun”, l'américaine Cat Power signe avec son dixième album “Wanderer” un retour exceptionnel.
Le duo Bob Moses revient avec Battle Lines, et il faut en parler Ils sont discrets, peut-être un peu trop. Pourtant Bob Moses sort un deuxième album “Battle Lines” dont il n'y a pas à rougir, loin de là.
La couleur à l'honneur Avec “Negro Swan”, Blood Orange joue la carte de la continuité Il y avait le brillant “Freetown Sound”, il y aura désormais “Negro Swan”, son successeur assumé. Devonté Hynes (Blood Orange) sort un nouvel opus engagé, toujours dans les mêmes sonorités.
Anna Calvi revient avec Hunter, un troisième album synthèse Anna Calvi affirme sa personnalité avec son troisième album Hunter. Elle réussit à tracer sa route sans subir la moindre influence, si ce n'est son propre cheminement.
NEXT ⬇️ show must go on