DIIV - Oshin

DIIV – Oshin

C’est encore un album de dream-pop qui est à l’honneur avec Oshin du groupe DIIV (précédemment nommé Dive). Et même si le résultat n’égale pas le sublime Bloom de Beach House précédemment chroniqué, le disque de DIIV recèle de morceaux planants qui en transporteront plus d’un.

Pour ne rien gâcher, Oshin ne grille pas toutes ses cartes dès son entame. Il les distille très régulièrement (Earthboy, Follow), nous laissant parfois des morceaux purement instrumentaux qui flirtent parfois avec du prog-rock à la Stone Roses. Sur d’autres versants, on se laisse bercer par la voix de Zachary Cole (DIIV, c’est lui) notamment avec les titres les plus emblématiques comme How Long Have You Known ou Doused.

Avec 13 morceaux de 3 minutes en moyenne, Oshin s’appréhende très facilement et se place en haut du panier des albums de dream-pop de 2012.

4 / 5