Arctic Monkeys - Who the fuck are Arctic Monkeys ?

Arctic Monkeys – Who the fuck are Arctic Monkeys ?

Comme beaucoup de gens qui salivent désormais d’avance à l’évocation de ce nom entré dans le livre des records des ventes d’albums, j’ai toutes les raisons du monde d’accueillir favorablement ce « maxi CD single EP » des Arctic Monkeys. D’abord parce qu’il n’est pas commercial du tout (du tout du tout, pensez-vous…), ensuite parce qu’il est court (19 minutes). D’ailleurs il peut même être encore plus court si l’on passe sur le premier titre The View From The Afternoon totalement identique à celui de l’album.

En réalité, l’intérêt de ce disque réside dans les trois dernières pistes. Car après un très traditionnel Cigarette Smoker Fiona, on découvre enfin du changement dans le plus tranquille Despair In The Departure Lounge, suivi de No Buses, les véritables inédits qui méritent réellement ce qualificatif.

Enfin, c’est le titre éponyme et son temps record (5’36″, incroyable pour le groupe) qui termine en beauté ce qui se révèle être un vrai concentré des Arctic Monkeys en limitant grandement l’ennui éprouvé à l’écoute de leur premier album.

Pour résumer, oui, Who The Fuck Are Arctic Monkeys ? , si l’on regarde sa durée par rapport au contenu de ses chansons, est largement meilleur que Whatever People Say I Am, That’s what I’m not , c’est-à-dire 40 minutes de bruit répétitif.

  1. The View From The Afternoon
  2. Cigarette Smoker Fiona
  3. Despair In The Departure Lounge
  4. No Buses
  5. Who The Fuck Are Arctic Monkeys ?