La vraie stratégie cachée de YouTube Red

La vraie stratégie cachée de YouTube Red

YouTube lance ce 28 octobre aux USA YouTube Red (à ne surtout pas confondre avec RedTube) son service d’abonnement à $9,99 par mois. Pour cette somme vous avez : tout Youtube sans pub (aucun intérêt à l’ère d’AdBlock et autres bloqueurs de publicité qui se déploient), un mode offline (il faut avoir le réflexe et la connexion suffisante au bon moment pour penser à sauvegarder une vidéo) et un mode background pour continuer à charger et lire les vidéos pendant que vous faites autre chose ou que votre écran est éteint. D’accord.

Alors oui, vu comme ça, l’annonce de YouTube Red ne nous fait pas grand-chose. Sauf quand on élargit un peu le cadre : YouTube, c’est l’une des destinations principales pour écouter de la musique. $9,99 par mois pour enlever la pub et avoir un mode offline, ça ne vous rappelle rien ? Spotify bien sûr, et plus généralement les sites de streaming musical. Car ce qui est moins mis en avant, c’est qu’un abonnement YouTube Red permettra également un accès complet à YouTube Music (une appli spéciale dont on ne sait pas encore grand-chose) et Google Play Music, l’offre de streaming officielle de Google (qui possède un catalogue non négligeable et une appli très bien fichue). Et là, on entre dans une guerre frontale avec les géants du domaine. Au moment où Apple Music fournit des chiffres en demi-teinte, où Tidal appartient déjà au passé, voici sûrement le concurrent le plus sérieux qui entre sur le ring : Google, qui débarque en passant par son service-phare, Youtube. C’est tellement malin.

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici