Roadmap 24 - Au rythme d'une semaine à Barcelone

Roadmap 24 – Au rythme d’une semaine à Barcelone

Barcelone est une destination idéale, tant pour faire la fête (au maximum) que pour choisir un moment de calme, aussi bien pendant l’été qu’à d’autres saisons. Idéalement proche de la frontière française, cette ville en bord de mer ne manque pas de charme et de culture. Et spécialement sur  une fin de mois d’août où, si de nombreux commerces sont en congés, peut proposer des quartiers touristiques bien fournis, et des zones de quiétude fortes appréciables. Petite liste des meilleures idées pour éviter la foule sur 5 jours.

Le quartier de Gràcia (& sa Festa Major)

Voilà un quartier qui détonne un peu, à côté du centre réellement commercial de la ville (plus proche de la mer). Avec sa mosaïque de petites rues et ses places discrètes, Gràcia a du charme et on peut y avoir une vraie sensation de vie de quartier . On y appréciera ses bars à tapas nombreux (allez donc au café Sol Soler, Plaça del sol pour y tester leur tapas) et l’ambiance qui peut y régner le soir. En journée, c’est d’un calme parfait. N’hésitez pas à aller acheter fruits et légumes au Mercat de L’Abaceria Central, ou vous laissez tenter par les nombreux glaciers (sans modérations).

L’une des fêtes de quartier les plus importantes de Barcelone, La Festa Major, se déroule mi-août et transforme les rues avec des décorations faîtes de matériels recyclés (en 2016 la tendance était aux figures de cinéma), des tournois de puzzle et des parades. Ambiance assurée et rendez-vous à privilégier si vous y passez en août.

Du Parc Güell au Bunkers Del Carmel

On cherche l’originalité en s’éloignant du bord de mer (hyper touristique) pour gagner les hauteurs du Parc Güell, qui est un des lieux incontournables des visites touristiques. Rassurez-vous, s’il faut grimper la colline des escalators peuvent vous aider en arrivant par la station de métro Valicarca : on vous conseille de privilégier des horaires au frais, tôt le matin ou le soir pour ne pas marcher sous un soleil trop fort. Réservez-vos places en avance si vous souhaitez découvrir les oeuvres de l’architecte catalan Antoni Gaudí (responsable également de la Sagrada Familia – lieu touristique bondé) dont les accès ne sont pas si faciles sur place. Le parc se suffit à lui-même, et vous pourrez vous promener pour admirer, des points de vue, la ville de Barcelone devant vous.

Pour un autre point de vue moins officiel mais connu des barcelonais, il vous faudra aller à l’extrémité est du parc et remonter la petite colline en face (un peu d’effort) pour arriver à son sommet et les restes des bunkers qui défendaient la ville contre Franco. Une vue impressionnante vous y attend ; un endroit idéal pour admirer le couché de soleil. Pour les moins courageux, le bus 119 vous dépose pas très loin.

Fondation Joan-Miró & le parc Montjuïc

Lieu magnifique, situé en bord de mer, le parc Montjuïc est un des objectifs évidents de vos promenades barcelonnaises. Accueillant en son sein le stade olympic ou différents lieux touristiques, on peut y passer beaucoup de temps. Notre coup de coeur restera la fondation Joan-Miró, foisonnante collection autour de l’artiste qui vous guidera dans sa démarche et ses oeuvres. Le lieu en lui-même est parfaitement organisé pour déambuler entre les peintures et sculptures, en s’immergeant dans les intentions de Miró.  Une vraie (re)découverte.

La déception : le musée Picasso

A l’inverse du musée précédent, celui dédié à Picasso se révèle être bien déceptif. Situé en plein dans le coeur touristique de la ville, il est pris d’assaut par une foule nombreuse, et le lieu est étrangement fait pour ne rien simplifier. A visiter pour les puristes, tant la collection se révèle intéressante sur les premières années du maître, puis finalement ne sait plus quoi raconter.

Le musée d’histoire de Barcelone (MUHBA) et le Barri Gotic

Situé dans le vieux quartier de Barcelone, le MUHBA revient sur les jeunes années de la ville, jusqu’à la présence romaine. La visite souterraine des anciens vestiges de la ville est un parfait complément d’un vrai tour du quartier Barri Gotic, vieux centre historique impossible à rater avec ses monuments religieux. Vous n’y mourrez pas non plus de faim, avec ses nombreux restaurants et cafés (passez donc à l’Antic Teatre pour profiter de sa cour intérieure), et ses magasins totalement inscrits dans les nouvelles tendances.

Dans tout ça, on aura évité la plage de Barcelone et ses quartiers proches. Hormis un regard vers l’océan, il semble conseiller de privilégier les plages extérieures de la ville (du côté de Sitges au sud, notamment) pour échapper aux pièges à touristes.

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici