Roadmap 23 – entre Hiroshima et Miyajima

Roadmap 23 – entre Hiroshima et Miyajima

Descendre au sud du Japon après deux étapes à Tokyo et Kyoto, c’est tenter d’oublier les centres urbains gigantesques pour le charme des ballades en bord de mer. Si Hiroshima, ville dynamique et tournée vers l’avenir, conserve une force citadine, c’est l’attrait des lieux touristiques proches qui nous intéresseront et en particulier l’île de Miyajima.

On s’habitue rapidement en territoire nippon à diviser ses visites en deux parties distinctes : d’un côté les temples, palais et intérêts historiques, et de l’autre côté les attraits liés à la pop-culture ou simplement les galeries commerciales immenses. Comme Kyoto, Hiroshima dispose d’une allée immense se divisant entre commerces (très touristiques) et restaurants. Autour, de nombreuses rues adjacentes où bien choisir son restaurant, notamment pour y déguster un succulent okonomiyaki (dont les origines proviennent notamment d’Hiroshima).

J'aime ! #okonomiyaki #hiroshima #japan #foodporn #nofilter

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Loin des soupes traditionnelles, l’okonomiyaki est une sorte d’omelette mélangeant divers ingrédients, coincé entre une crêpe légère et une omelette. A dévorer face à la plaque de cuisson du chef, après avoir assisté à la préparation même ; le plat restera au chaud sur la plaque le temps de la dégustation !

Côté historique, Hiroshima est évidemment un lieu important concernant la Seconde Guerre Mondiale. On y viendra surtout pour visiter le mémorial commémorant les victimes du bombardement atomique du 6 août 1945. Parcourir le parc attenant, visiter le musée ou juste prendre un instant devant le dôme de Genbaku (nom donné au seul bâtiment ayant survécu à l’explosion) prend un sens particulier.

Pax. #hiroshima #worldwar2 #japan #peace #igersjapan

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

A Hiroshima, vous pourrez également visiter le château local, simple mais dont la tour offre un panorama sur la ville (loin d’être extraordinaire, mais l’intérieur offre également quelques informations sur la culture japonaise).

En dehors du regard sur l’Histoire, la vraie attraction d’Hiroshima se situe plus au sud sur l’île d’Itsukushima. Aussi appelée Miyajima, îlee sacrée du shintoïsme, celle-ci offre un vrai dépaysement par rapport à la ville, et de longues heures de promenade en perspective pour se changer les idées. Destination très courue, elle est néanmoins assiégée par les touristes : attention à bien choisir son créneau pour y aller (et c’est accessible avec le pass JR, train et bateau) ! Sur place, on passera devant le torii « flottant » (symbole religieux) donnant au paysage un caractère particulier.

Visite maritime. #miyajima #itsukushima #island #monument #japan

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici