Roadmap 21 – Tokyo pour les geeks (et un peu les autres)

Roadmap 21 – Tokyo pour les geeks (et un peu les autres)

Soyez geek, soyez otaku. Culturellement très divers, le Japon offre aussi bien de vrais havres de paix traditionnels et des centres villes fluo où se multiplient les salles de jeux (vidéo) et les magasins de figurines. Une vraie opposition qui cohabite parfaitement.

Petit carnet d’adresses pour les passionnés (geeks ou son pendant japonais, otaku).

Difficile de référencer la totalité des magasins vendant figurines, cartes de jeu, et autres goodies (neufs ou d’occasion) essentiels aux yeux des fans. Pays d’origine d’une vraie culture geek, manga et animés, le Japon est une vraie destination de choix pour les collectionneurs ou juste ceux qui souhaiteraient ramener un petit souvenir original.

Et dans ce registre, Tokyo fait bien les choses : vous aurez un quartier entier concentrant la majorité des boutiques à visiter : Akihabara Electric Town. Ici, à vous de fouiller. Les rues regorgent de (petits et grands) magasins où fouiner, chercher, découvrir, comparer. On remarque tout de suite que les tendances sont très japonaises et ne suivant pas nos références françaises. Gundam, One Piece, Bleach, Pokémon ou Dragon Ball trustent les devantures certes, mais vous pourriez vous perdre face aux nombreuses références inconnues ou statuettes de nymphes purement japonaises.

#evangelion #akihabara #tokyo #japan #igerstokyo #figurine

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Les connaisseurs apprécieront, mais pour ceux qui veulent replonger dans leur enfance, n’attendez pas des étagères entières sur les héros de votre enfance. Akihabara devrait toutefois vous contenter, entre ses boutiques pour geek, celles d’électroniques et les salles de jeux. A noter, l’avenue principale d’Akihabara est piétonne le dimanche après midi.

Geant #gundam #obaida #tokyo #japan #igerstokyo #canon7d

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Plus au sud, c’est l’île d’Odaiba qui nous intéresse également. Facile d’accès en métro aérien, cette île artificielle dispose de nombreuses galeries commerciales. Largement de quoi s’y promener, et apprécier également les alentours extérieurs. On découvrira surtout un robot Gundam géant (de quoi confirmer la popularité de la série) exposé devant le centre Diver City, ainsi que son café Gundam attenant. Pour le reste, on reste un peu sur notre faim. Hormis la photo souvenir du robot semblant surveiller les alentours, tout le reste est assez décevant, et un peu dépassé.

Point bonus : à Shinjuku rendez-vous au multiplexe Toho, et via la galerie commerciale attenante montez au 8e étage. Une tête de Godzilla géante est prêt à bondir sur le quartier, mais reste calme pour l’instant. La terrasse pour avoir une meilleure vue n’est accessible qu’aux clients de l’hôtel et du restaurant situé à l’étage.

La vraie trouvaille restera dans les chaînes de magasins proposant du neuf ou du vieux (vente/revente avec les japonais), de vraies mines d’or où il faudra cependant séparer les choses intéressants du reste. On conseillera les Mandarake (situés à Akihabara, Shibuya ou Nakano Broadway, notamment), Yellow Submarine ou Jungle (moins grand, à Akihabara), ou les Book off disposant de rayons un brin geek sur le même principe. Vous en trouverez notamment à Shinjuku et Shibuya.

Côté culture, de nombreux musées sont dédiés à la pop culture, et leur accès n’est pas des plus faciles. Le musée Ghibli, le plus célèbre, aura souvent une liste d’attente de plusieurs semaines, voir mois. Il faut donc bien réserver son billet en avance. D’autres lieux sont aussi intriguants : la Toei animation gallery, la Namco Namjatown… Vous ne manquerez pas de proposition !

King of #Kyoto. #japan

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Pour les passionnés, il faudra évidemment découvrir les lieux originaux de culture japonaise, et notamment les salles d’arcade. Ces dernières disposent évidemment de jeux classiques, souvent en grand nombre (ce qui est déjà impressionnant). A côté vous découvrirez de nombreuses salles de pachinko ou slot, jeux dont les japonais sont très friands, sorte de flippers verticaux avec des paniers de billes à faire passer dans la machine pour gagner des cadeaux.

#Gundam level 36. #hiroshima #japan #robot

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Enfin, l’ultime étape pour les spécialistes sera d’ouvrir l’oeil dans les rues. De nombreux petits commerces vendent des figurines et autres choses à collectionner pour les otakus. Il ne faut donc pas hésiter à entrer dans les échoppes souvent anonymes pour y découvrir des vieux Goldorak et autres Chevaliers du Zodiaque d’occasion, sous sachets ou encore dans leur boîte d’origine.

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici