Roadmap 20 – Tokyo, ville impériale

Roadmap 20 – Tokyo, ville impériale

Peu de choses peuvent réellement nous préparer à découvrir Tokyo, mégapole gigantesque dont chaque quartier est une ville en elle-même et vous renvoie une impression d’immensité à chaque coin de rue. Enseignes lumineuses, panneaux gigantesques, publicités pour restaurants ou commerce (situés sur la rue ou dans les étages inférieurs/supérieurs), Tokyo s’affiche et brille de mille feux.

Entre modernité ultime et tradition, il faut savoir préparer son séjour si on ne veut pas être dépassé par l’effervescence de cette ville aux mille saveurs. On vous liste ici quelques idées (essentielles ou non) de choses à voir sur Tokyo.

Question transport, vie pratique au Japon… on vous en parle ICI.

Entre visite et shopping de Shibuya à Shinjuku

A l’est de ce que l’on peut considérer comme le « centre » touristique (même si Tokyo s’étend bien plus loin) sont situés les quartiers de Shibuya, Harajuku et Shinjuku. Avec des métros et la ligne JR Yamanote (ligne de train faisant le tour des quartiers principaux de Tokyo), ils sont proches et accessibles. Au-milieu de ces énormes carrefours commerciaux, vous pourrez découvrir le parc Yoyogi et surtout le Meiji-jingu, sanctuaire shintoïste pour une promenade au calme.

#park #tokyo #japan #igerstokyo

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Pour prendre un peu de hauteur, un peu plus loin, le siège du gouvernement métropolitain de Tokyo (à Shinjuku) propose deux terrasses (nord et sud) à 200 mètres d’altitude pour scruter Tokyo et ses horizons. Les jours de beau temps, le Mont Fuji se dessine au loin. Détail important, deux offices du tourisme sont situés au rez-de-chaussée ; l’un pour le Japon, l’autre pour Tokyo. Les deux proposent de la documentation en français, et surtout des plans de métro assez complet.

Where the sun goes down. #mtfuji #Tokyo #Japan #landscape #canon7D

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Côté shopping, vos efforts se concentreront entre Harajuku (sorte de Champs Elysées oriental), dont le dédale de petites rues abritent de nombreux commerces pour revoir sa garde-robe ou s’équiper en sneakers. Les prix restent néanmoins peu attractifs, mais l’offre est abondante ! Comme pour les restaurants, il ne faut pas hésiter à Tokyo à quitter les grosses artères, s’aventurer dans les petites rues, descendre ou monter les escaliers pour découvrir les petits commerces cachés ici et là.

A Shinjuku, vous serez confrontés au gigantisme de la ville, avec ses buildings en hauteur et une lumière décuplée par l’abondance de publicités. Au-dessus du cinéma Toho vous pourrez même apercevoir Godzilla en train de se réveiller. Bonus, le quartier Golden Gai est l’un des rares quartiers à avoir survécu à la Seconde Guerre Mondiale, et dont les quelques rues abritent des bars de caractère attirant artistes et personnalités.

Godzilla !! #shinjuku #tokyo #japan #igerstokyo

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Shibuya peut être une destination pertinente pour vous loger, tant le quartier propose ensuite de quoi se restaurer et également de nombreux commerces. Avec Shinjuku ce sont également 2 gares importantes du réseau JR pour partir plus loin selon vos envies. Qui ne connaît pas son célèbre carrefour, l’un des plus fréquentés au monde ?

#shibuya #shibuyacrossing #tokyo #japan #igerstokyo

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

Au centre : des poissons & des hommes

A côté des centres nerveux de la capitale nippone, il reste évidemment des choses à voir. A commencer par la fameux marché aux poissons de Tsukiji, le plus grand (le plus important ?) du monde. Facilement accessible, il débute très tôt dans la journée par la criée et propose évidemment à côté de nombreux petits restaurants près à vous faire découvrir des produits frais. N’hésitez pas ici, comme ailleurs, à arpenter les petites rues, à creuser un peu pour vous régaler. Attention : la vente aux enchères n’accepte que quelques touristes, et les photos sont généralement mal reçues (soyez discrets).

#tsujikifishmarket #tsujiki #tokyo #japan #canon7D #dslr

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

En remontant un peu au-dessus du marché, c’est la gare centrale de Tokyo. Etrangement pas la plus grande, mais le point de départ des Shinkansen JR et autres trains. En face, à quelques minutes, le palais impérial (château d’Edo) se dévoile, mais reste difficile à visiter (certaines parties, après inscription en ligne).

Juste au-dessus, vous trouverez le MOMAT, musée d’art moderne qui présente une évolution des travaux de certains artistes du siècle dernier. Quelques oeuvres remarquables pour une partie de l’art encore laissée à la subjectivité de son audience… Chewing-gum interdits !

Au nord-ouest, l’évasion

Pour se changer les idées, le parc d’Ueno au nord s’ouvre à vous. Un parc assez minimaliste, avec un charmant étang recouvert de plantes, et un temple autour duquel gravite quelques habitués et des colonies d’oiseaux pour un instant en dehors des tours du centre de Tokyo.

Un peu plus haut, le Tokyo Skytree culmine à 634 mètres de haut et fête actuellement ses 3 ans avec une exposition Star Wars de circonstance. Pour un tarif élevé (plus de 25 euros) vous pourrez accéder à des plateformes situées à 350 puis 450 mètres de haut, et admirer un panorama unique sur Tokyo. Visuel garanti, surtout en cas de beau temps !

#tokyo #skytree #japan #igerstokyo #canon7D #dslr

A photo posted by MgCinema (@mgcinema) on

C’est tout pour la capitale nippone, qui regorge d’activités et découvertes. On pourrait passer nos journées entre déambulations, achats ou expériences culinaires, sur plusieurs mois. Le Japon cache de nombreux secrets dans les étages de ses immeubles ; ne vous limitez pas au rez-de-chaussée ou ce que vous voyez ! Passez une tête par les portes, montez voir ce qu’il s’y cache. Pour les transports rassurez-vous, une fois le coup de main pris tout semble finalement assez logique.

Dans un prochain billet, on vous parlera du Tokyo otaku. Ou pour les geeks, avec les nombreuses choses à voir et tester pour un fan de cinéma, télévision ou jeux vidéos. Entre autres passions.

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici