Copenhague, le calme scandinave

Copenhague, le calme scandinave

Quand on arrive (par avion) à Copenhague, on s’étonne d’atterrir sur la mer. Ou presque ; l’aéroport est au bord du Kattegat, bras maritime séparant la mer du Nord de la mer Baltique. En face, Malmö et la Suède. Capitale du Danemark, Copenhague est une ville scandinave, calme et pleine de secrets qui suffisent à justifier le déplacement.

Destination : Danemark / Copenhague

Population : 1200 000 âmes (pour l’agglomération)

Décalage horaire avec la France : 0

1 euro = 7,46couronnes danoises (DKK)

Well arrived in #Copenhagen

A post shared by MgCinema (@mgcinema) on

Ville nordique, Copenhague se drape d’un voile un peu brumeux l’automne arrivant. Bien que le soleil y fasse son apparition, c’est une météo fraîche qui nous accueille en octobre. Pour autant, on profite à plein des quartiers centraux où se retrouve la majorité des centres d’intérêts de la ville. Au nord la plus connue ; la statue de la Petite Sirène, semble surveiller l’accès maritime à la ville. On peut visiter à pieds le Kastellet attenant, ancienne place forte militaire avec une promenade en hauteur, puis repartir vers le centre ville.

#DenLilleHavfrue #LaPetiteSirene #copenhagen #trip

A post shared by MgCinema (@mgcinema) on

Attention amis piétons, Copenhague est la ville des vélos (tout comme Amsterdam). On fera plus attention aux cyclistes, véritables rois des rues, qu’aux voitures. Apprenez à marcher sur les voies réservées aux piétons, et à ne pas traverser n’importe quand et n’importe où. La règle du petit bonhomme vert, en somme. Avec le respect de ses règles, Copenhague est une ville apaisante où on prend le temps de vivre. S’il n’y avait le coût de la vie, à égalité avec les autres capitales scandinaves, où on y serait bien resté quelques jours de plus !

#Christiania in the morning #copenhagen #danmark #trip

A post shared by MgCinema (@mgcinema) on

Copenhague est aussi la ville de Christiania, quartier autogéré (le plus grand d’Europe) où les règles sont un peu plus souples qu’ailleurs (mais loin d’une illégalité absolue). On peut s’y promener mais sans prendre de photographies. Pour le reste des choses à voir/faire sur Copenhague, quelques conseils :

POUR LA CULTURE

  • Ny Carlsberg Glyptotek : un musée dédié à l’art danois et français entre autres, créé par Carl Jacobsen, le fils du fondateur de la brasserie Carlsberg. De très riches collections, et un café intérieur à ne pas manquer.
  • Brasserie Carlsberg : pas besoin de vous faire un dessin (sauf pour la route à prendre, la brasserie étant un peu excentrée), on vous précise juste que dans le prix d’entrée sont inclus 2 dégustations de bière.
  • Tivoli : un parc d’attractions (entrée payante) en pleine ville, qui dit mieux ?
  • Eglise de Notre-Sauveur : un panorama unique du haut de son clochet, avec une montée à pieds qui peut vous faire regretter votre déjeuner. Pour les sportifs !
  • Faraos Cigarer : un comics shop qui n’ignore pas la bande dessinée franco-belge, et en face avec la même enseigne de quoi vous vêtir en Viking (de fausses peaux de bêtes et de plastique pour les armes, mais quand même).
  • Les rues de Copenhague, magnifiques, suffisent à vous émerveiller. On conseillera de pousser jusqu’à l’opéra, ou de vous aventurer sur les bords des canaux, aménagés (ou en cours).

#copenhagen #danmark #street

A post shared by MgCinema (@mgcinema) on

 

POUR SE RESTAURER

  • L’EspressoHuset : autant vous conseiller directement le refuge en cas de mauvais temps, ou pour un café (ou un cookie et le wifi) tout simplement. Chaleureux et central, donc idéal !
  • Le Balderdash : un bar à cocktails avec un feu de cheminée et quelques alcools locaux à tester.
  • Oui, du coup c’est léger côté restauration… !

Un weekend ne suffit pas à tout voir, car Copenhague conserve quelques mystères un peu plus éloignés. Un gros coup de coeur pour la quiétude environnante, la position pas loin d’un saut en Suède, la patrie des Legos (quand même) et l’accueil danois, malgré le budget pas forcément gagnant. Néanmoins on s’imagine déjà revenir dans quelques temps…

A écouter : The Asteroids Galaxy Tour, Efterklang, MØ, Agnès Obel pour les locaux, Wardruna pour le côté viking.

A voir : Pusher 1, 2 et 3, et puis sans doute toute la filmographie de Mads Mikkelsen, l’enfant du pays.

#RosenborgCastle #copenhagen #danmark

A post shared by MgCinema (@mgcinema) on

 

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici