Roadmap 15 - Hanoi et sa vieille ville authentique

Roadmap 15 – Hanoi et sa vieille ville authentique

Je ne ferai pas ici de « carte d’identité » du Vietnam, pas de cours de géo ni d’histoire. Si besoin il y a Google, Wikipedia, le Routard, Lonely Planet et des centaines de blogs… Non, juste quelques lignes pour partager mes plus belles expériences et adresses lors de la découverte de ce pays merveilleux.

Direction Hanoï…

Le train de nuit arrive vers 6h du matin et les hôtels ouvrent vers 7h, donc que faire ?

Aller au Lac Hoan Kiem bien sur ! Au cœur de la vielle ville, le lac est aussi un lieu de vie incontournable de la ville. Tôt le matin et en fin d’après-midi, les habitant prennent possession des berges pour y faire un peu d’exercice. Au programme : tai-chi, footing, marche rapide, appareil de musculation, cours collectifs… Rejoignez le mouvement, et marchez autour du lac. Le soir, asseyez-vous sur un banc pour admirer ce ballet. Il n’est pas rare que de jeunes vietnamiens vous rejoignent afin de pratiquer un peu leur anglais. Le lac est aussi un lieu emblématique de la ville qui compte 2 temples : Ngoc Son sur une petite île au milieu du lac et Thap Rua au sud.

La vieille ville d’Hanoi vous propulse directement dans l’Asie authentique telle qu’on l’imagine. Des petites ruelles qui s’entrelacent, des deux-roues par centaines qui se faufilent, des vélos qui débordent de tout type de marchandise (fruits, légumes, fleurs, chapeaux, oiseaux…), des stands de cuisine de rue qui donnent à la vielle ville ce doux parfum de coriandre fraiche et de viande grillée… Il faut déambuler, se perdre dans les petites rues, prendre les ruelles couvertes… Tôt le matin les trottoirs sont recouverts de fruits et légumes de couleurs vives, de viande qui grille, de tofu qui se farci … et le soir on sort les tabourets en plastique à 20 cm du sol pour trinquer avec une bière fraiche. Et déguster un Phô.

vietnam_pho

Au fil de votre balade, ne manquez pas les nombreux temples, la cathédrale Saint Joseph, le marché Dong Xuan. Le Lonely Planet propose une balade très sympa de la vieille ville, je la recommande vivement. Levez les yeux pour admirer les anciennes maisons d’Hanoi. De véritables petits palais (souvent un peu décrépis) se cachent dans la ville. Maisons à colonnades, balcons et terrasses sur les toits… une architecture riche qui reflète l’histoire de la ville.

En plus des trésors de vielle ville, ne manquez pas le Musée de la Prison de Hoa Lo (et sa guillotine), le Temple de la Littérature (et les 82 stèles de pierre posées sur des tortues), le Site du Mausolée de Hô Chi Min (on ne peux pas le manquer !) et la Pagode au Pilier unique. Après toute cette marche, allez vous détendre au théâtre des Marionnettes sur l’eau (Thang Long Water Puppet). Préférez la séance de 17h, un peu moins de monde et surtout cela permet de profiter de la lumière du soir qui tombe doucement sur le lac à la sortie du spectacle.

Pour une pause plus féminine et superficielle, allez dans un des nombreux salons de beauté qui se cachent dans les petites ruelles de la vieille ville. Pour 10€ (et surtout de nombreux rires avec les esthéticiennes) on ressort les ongles repeints de couleurs brillantes et ornées de subtiles petites fleurs dessinées avec un tout petit pinceau.

Si vous n’avez pas eu le temps de faire du shopping lors de votre voyage, pas de panique. On trouve tout à Hanoi et parfois même moins cher qu’ailleurs ! C’est l’opportunité de rapporter des lampions pour décorer la maison, du bon café vietnamien (qui est au passage le premier exportateur de robusta au monde ! Et toc pour le Brésil), un tapis en bambou…

Pour les vêtements, deux boutiques incontournables : Ginko et Papaya. Ces 2 enseignes proposent des t-shirts originaux et surtout allient qualité, éthique et artistes locaux. Cela vous évitera surement de revenir avec des T-Shirt « Hanoi Beer », « Same same but different », « I love Vietnam » et des pantalons sans forme avec des éléphants et des têtes de Bouddha !

Entre deux, faites refaire les semelles de vos chaussures par un cordonnier de rue. Pour 4€ elles seront comme neuves et cirées en plus. Si vous n’en trouvez pas, pas de panique, eux vous trouverons !

Alors la culture, l’histoire et le shopping c’est bien, mais manger c’est encore mieux ! Donc le matin on commence avec un petit déjeuner sur le toit terrasse du Quan Bia Minh, au 7 Dinh Liet. On s’assoit, on prend un cafe sua da et on observe la rue prendre vie, les marchands s’installer, les livreurs de fleurs déposer les bouquets…

Hanoi_shotcafe

Pour le Bun Cha (spécialitée de la cuisine de rue d’Hanoi) on file au 25 Gia Ngu, à gauche du Essence Palace Hotel (au passage super hôtel que je recommande pour ceux qui ont un budget confortable), un petit resto de rue fait les meilleurs de la ville. En fin d’après-midi, allez vous détendre au Cafe Shot dans le fauteuil à bascule ou écroulé dans les pouffes à l’étage. Au passage on prend un nem à la petite dame installée à côté du 41 Hang Be (ça tombe bien c’est en Face de Ginko !).

Pour le Phô, il n’y a que l’embarras du choix ! Mais surtout allez dans un stand de rue, regardez où sont les vietnamiens et foncez ! Il n’y a pas d’heure pour manger un Phô et ça passe toujours. Terminez en allant boire un bière à l’angle de Pho Ta Hien et Pho Luong Ngoc Quyen. Pas de chichi, on s’assoit sur un micro tabouret en plastique la tête dans les pots d’échappement des nombreux scooters mais quel spectacle !

Si vous avez besoin de calme et d’une chaise à votre hauteur, prenez place dans la cours du Green Mango et testez un des plats traditionnels revisités. Le Quan An Ngon du 34P Phan dinh Phung propose aussi les spécialités de la cuisine de rue vietnamienne mais dans un cadre un peu plus cossue. Il y a aussi le barbecue qui vaut le détour. Le personnel est adorable et vous explique comment préparer vos Banh Xeo (crèpe croustillante garnies de viande, soja, herbes…).

vietnam_hanoi

Côté logement, Hanoi est une ville assez chère mais le mieux reste l’auberge de jeunesse. Il y en beaucoup dans la vielle ville. Sinon ouvrez les yeux, il y a plein de petits hôtels cachés au-dessus des magasins et agences de voyage où pour 20USD vous pourrez vous logez (mais ce sera très spartiate). Le Essence Palace Hotel est vraiment un bon choix et encore je ne vous parle pas du buffet petit-déjeuner sur place…

Et voilà. Deux semaines au Vietnam c’est trop court. Il reste encore la route de Dong Ha à Saigon à découvrir avec Hué et la cité impériale, Hoï An, Mui Ne et les dunes rouges, Dalat, les iles Con Dao, prendre un bateau sur le Mekong et rejoindre le Cambodge. Mais ce sera pour un autre voyage…

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici