Roadmap 09 – Sud Thaïlande, partie 2 : Phuket & Koh Phi Phi

Roadmap 09 – Sud Thaïlande, partie 2 : Phuket & Koh Phi Phi

Après un joli moment passé par Bangkok puis à l’est, pas question de quitter la Thaïlande sans faire un saut de puce (4 jours, 2 îles) de l’autre côté pour voir à quoi ressemble la carte postale ultime, celle que Leonardo DiCaprio tentait de rejoindre à la nage dans LA PLAGE. Alors oui, même si la carte du film vous montrait plutôt Koh Samui et les îles précédemment discutées (voir ici).

Old town. #Phuket #Thailand

Une photo publiée par MgCinema (@mgcinema) le

PHUKET

L’ouest de la Thaïlande est constitué de nombreuses îles connues (tiens, on a même Koh Lanta !), destinations touristiques ultimes pour qui veut se dorer la pilule sur des côtes sublimes, ou aller explorer les profondeurs bleues turquoises avec ses bouteilles de plongées. Avant tout cela, l’une des principales zones de départ est Phuket, île également mais trop grande pour avoir conservé le « Koh » significatif.

#Dragon #KaronBeach #Phuket #Thailand

Une photo publiée par MgCinema (@mgcinema) le

Phuket, c’est une ville et de nombreuses plages accueillant résidences pour touristes et activités diverses (Patong pour la vie nocturne et débridée, le reste pour les vacances familiales). Sans avoir le charme de ses consoeurs orientales, Phuket est un concentré touristique intense, où il faudra jouer des taxis et navettes pour se promener. Après 5 jours au calme, c’est un peu décontenancé qu’on arrive ici, et le résultat n’est pas très positif. On vous conseillera de vous méfier des arnaques en tous genres, et de vous abriter de la masse de touristes présents. Autant profiter directement de la plage avant de vous rediriger vers une autre destination.

KOH PHI PHI

Petite île hébergeant un vrai village vacances, où a poussé une multitude d’hôtels, de bars, restaurants ou boutiques, Koh Phi Phi ne vit que par le tourisme. Une fois arrivé, et les sacs laissés à l’hôtel, on fonce vers le cadre, sublime, de ses petites plages ou de Koh Phi Phi Le, petite soeur proche où justement Danny Boyle avait posé sa caméra pour réaliser LA PLAGE. Ayant laissé sa marque (non sans critiques côté écologique), le cinéaste anglais a transformé la destination comme essentielle pour les touristes.

Welcome #KohPhiPhi ! Next step. #Thailand

Une photo publiée par MgCinema (@mgcinema) le

Heureusement, à côté de son aspect largement commerciale (préférez la location d’une navette personnelle pour vous rendre sur la fameuse plage très tôt plutôt qu’un convoi comme il en existe des dizaines toute la journée), la beauté des lieux vous emmènera vers des activités plus sportives. Spots de plongée, snorkeling sont là pour vous présenter un autre monde, sous marin. Et une fois revenu, on vous propose de grimper au sommet (180 mètres de haut) de l’île pour admirer le panorama.

Si l’ouest de la Thaïlande déçoit par l’invasion de touristes, force est de reconnaître que l’on y a croisé là les plus beaux paysages (et fonds) vus. Largement de quoi profiter des lieux, en petite quantité, avant vous poser la question : quelle est la prochaine étape ?

A écouter : de la musique douce, entre les îles, et de la mauvaise techno qui envoie du boum boum pour la Full Moon. Qu’importe.

A voir : LA PLAGE évidemment, pour le départ au bout du monde. On nous a également conseillé le LADY BAR de Xavier Durringer qui revient avec justesse sur la réalité du tourisme sexuelle. Pour l’info.

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici