24 jours en terre birmane : lever de soleil sur Bagan (5/6)

24 jours en terre birmane : lever de soleil sur Bagan (5/6)

Avant cela, il y avait la Première partie / Deuxième partie / Troisième partie / Quatrième partie.

Prendre un bus de nuit et s’émerveiller du lever du soleil sur la féerique Bagan.

Monter sur un ebike, se perdre au milieu des deux milles et quelques monuments toujours debout, choisir un temple au hasard, gravir l’escalier intérieur, s’installer confortablement sur la terrasse et contempler le spectacle des montgolfières qui s’élèvent dans le ciel alors que le soleil se lève. Tout simplement magique.

Impossible de décrire l’atmosphère qui règne sur le site de Bagan. Presque irréel comme sorti d’un songe, les couleurs y évoluent avec le soleil. Lever et coucher sont tout aussi envoûtants.

Pénétrer dans les temples et pagodes, une lampe à la main, pour admirer les fresques murales et Bouddhas dorés qui se cachent sur le site. On ne se lasse pas de parcourir en vélo ou en ebike ces 42km2 de décors extraordinaire.

De retour du lever du soleil, déguster une mohinga, soupe de poisson et de nouille, « le » plat national et petit-déjeuner traditionnel birman. A première vue pas très appétissant mais diablement bon.

Flâner ensuite dans le marché de Nyaung Oo, très peu fréquenté des touristes, pour une immersion dans la vie locale. Des fruits, des légumes, du poisson frais et séché, des marionnettes, des bijoux et des sourires. On se perd volontiers dans les étroites allées, se laissant guider par une odeur, une spécialité à goûter, un visage.

A morning in Bagan market #myanmar #bagan #womanportrait #iloveasiasomuch #talentsgp2017_portrait

A post shared by Marie-Caroline Fourmont (@maricatastrophe) on

Embarquer sur un bateau pour profiter d’un coucher de soleil sur l’Irrawaddy.  Se promener le long du fleuve et aller à la rencontre du quotidien des habitants.

Depuis la terrasse du Fantasia Garden dans Old Bagan, observer le ballet des bateaux sur le fleuve, des enfants qui jouent dans l’eau, se détendre et laisser couler le temps.

Poser son sac à la Jasmine Villa Guesthouse à Nyaung Oo et s’émouvoir de l’accueil de la famille qui tient l’établissement. Demander discrètement au patron où siroter un toddy (alcool de palme).

Faire une virée au Mont Popa, grimper les 700 marches du Taungkalat ; colonne de lave solidifiée, qui abrite le Palais des Nat (les esprits) et esquiver les singes !

Follow the monk #myanmar #mountpopa #monk #monastery #iloveasiasomuch

A post shared by Marie-Caroline Fourmont (@maricatastrophe) on

Partie 1 : à la découverte de Yangon

Partie 2 : départ pour le sud-est et Mawlamyaïne

Partie 3 : Hpa-An, capitale de l’état Karen

Partie 4 : de Kalaw au lac Inle

Partie 6 : au calme de Chaunghta Beach

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici