Moment de gloire pour l'application Signal, refuge des utilisateurs de WhatsApp

Moment de gloire pour l’application Signal, refuge des utilisateurs de WhatsApp

Elon Musk, récemment couronné personne la plus riche du monde, a tweeté un conseil d’apparence obscure mais qui est une vraie préconisation : « Utilisez Signal ».

Pourquoi Signal est-elle en train de devenir l’application de messagerie à la mode alors qu’elle est loin d’être nouvelle ? Plusieurs raisons l’expliquent.

Tout d’abord, WhatsApp exige désormais que les utilisateurs acceptent de partager des informations avec Facebook. L’entreprise affirme qu’elle ne collecte ces données que pour les conversations WhatsApp liées aux entreprises, et que les utilisateurs ne sont pas obligés de partager des données, mais seulement d’accepter la politique. Cependant cette nouvelle politique de confidentialité de l’application permet bien plus que cela. Et désormais les utilisateurs sont très méfiants envers Facebook et ses politiques de confidentialité.

En outre, désormais les stores comme celui d’Apple exigent de voir clairement et facilement, sous forme d’étiquettes, les données qui sont collectées par les applications.

Et dans sa section « données collectées », Signal n’a rien du tout. iMessage (d’Apple) a 3 choses. WhatsApp en a 25 (ce qui semble beaucoup) et Facebook Messenger en a… 136 ! De nombreuses personnes craignent que Facebook utilise WhatsApp de la même manière à l’avenir.

Pour Signal c’est le début d’une nouvelle ère. L’application recevait tellement de nouveaux utilisateurs ces derniers jours qu’elle ne pouvait pas envoyer de codes de vérification assez rapidement. Et cela a permis de prouver exactement à quel point ces étiquettes vont être puissantes. Pas étonnant que Facebook les déteste autant.

Pour installer Signal : signal.org