Valkyrie

Valkyrie

L’incroyable histoire du complot pour tenter d’assassiner Hitler (un complot parmi d’autres durant la seconde guerre mondiale) nommé « Opération Valkyrie », et dirigé par le colonel Stauffenberg, encore une grand rôle pour Tom Cruise. D’autant plus grand que Stauffenberg a perdu un oeil et sa main droite en Afrique du nord peu de temps avant d’entrer dans la préparation du complot.

Valkyrie devient vite passionnant par son côté historique (sans trop savoir jusqu’à quel degré la réalité a été respectée). Il le devient encore plus à partir de sa seconde moitié, l’après-attentat. Tout se passe vite, le stress est contagieux, les sentiments se mélangent, renforcés par le fait que nous, spectateurs, nous savons; mais pas eux, personnages, à l’époque.

Bryan Singer change donc une nouvelle fois de registre et s’entoure d’une excellente distribution pleine d’expérience pour épauler Tom Cruise : Kenneth Branagh, Bill Nighy, Tom Wilkinson, Terence Stamp. Seul l’acteur qui a la lourde tâche d’incarner Adolf Hitler manque un peu de conviction.

Valkyrie dure moins de deux heures, autant dire qu’on ne les voit pas passer une fois dedans.

4 / 5