Total Recall

Total Recall

On se dit parfois qu’il faut être un super film pour bénéficier d’un remake. Et comme c’est le cas de Total Recall, c’était l’occasion de se plonger dans ce classique de science-fiction qui semble bénéficier d’une aura chez les cinéphiles.

Notre version originale sortie en 1990 nous transporte directement en… 2048. Doug Quaid (Arnold Schwarzenegger) n’arrête pas de rêver à une femme sur la planète Mars, planète qui a été en partie colonisée pour ses ressources naturelles. Son épouse (sur Terre) essaie de le dissuader de cette obsession. Mais Doug est tellement frustré par son quotidien qu’il décide de s’offrir, via les services de la société Recall, de faux souvenirs d’un séjour touristique sur Mars. Il prend même l’option « agent secret » pour revivre des moments d’action et de bravoure hors normes. « Et là, c’est le drame » : il s’avère que le cerveau de Doug avait déjà subi une « réécriture », qu’il était bel et bien un agent sur la planète Mars et que son épouse actuelle est une espionne chargée de le surveiller. Cette expérience nous réveille donc Doug sous un nouveau jour, qui va tout faire pour regagner Mars, et se venger de son ancien patron, Coohagen, qui exploite la planète en dictateur.

Ce qui est intéressant avec Total Recall, c’est qu’en-dehors des effets spéciaux qui ont pris un coup de vieux irréversible, il s’agit d’un scénario de science-fiction extrêmement riche qui ne paie pas de mine au début. Mais au fur et à mesure que l’intrigue se dévoile, le spectateur réalise la complexité de l’histoire avec une multitude de rebondissements bien trouvés. Et ce qui semblait être un film de SF assez classique finit par devenir une sorte d’odyssée héroïque très bien écrite. Il n’empêche : des longueurs et des effets grotesques en 2012 finissent par atteindre la superbe du film. On comprend alors mieux le lifting qui lui a été préparé 22 ans plus tard. Mais cela nous trotte dans la tête : le remake est-il la nouvelle façon de ne pas se casser la tête pour trouver un scenario, sans devoir adapter un livre ? La question est posée.

3.5 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici