The Box

The Box

Cela débute comme un thriller psychologique plutôt intéressant avec un concept qui fait réfléchir : on vous offre une boîte sur laquelle se trouve un bouton poussoir. Si l’on pousse le bouton, deux choses se produisent : vous gagnez un million de dollars, et une personne que vous ne connaissez pas dans le monde, meurt.

Ce n’est pas dévoiler le scenario que de dire que le bouton est poussé par le couple Cameron Diaz – James Marsden. C’est la suite qui constitue la trame du film. Et c’est là que l’on sombre. The Box dérive lentement mais sûrement dans le grand n’importe quoi, avec NASA, NSA, paranormal et extra-terrestre. Pour vous dire, il y a même des zombies (enfin, c’est une interprétation personnelle).

C’est très dommage. The Box s’inscrit dans la lignée de ces films qui nous inventent un dénouement de pure science-fiction alors qu’il n’y en avait pas forcément besoin. Évidemment, quand le scenario est tiré d’un livre, les choix sont limités. Il n’empêche qu’on regrettera le portage sur grand écran avec une réalisation qui n’est pas à la hauteur.

2 / 5