Strictly Criminal

Strictly Criminal

En 2015 on aura retrouvé le Johnny Depp qui étonne. En gangster monolithique, le comédien revient à la source de ces transformations hallucinantes, dans un biopic inspiré de la vie d’un truand de Boston.

Ben Affleck jouait avec dans THE TOWN, et on retrouve ici la même pègre familiale, celle des quartiers mal famés de la ville américaine dont il est originaire. Ici, c’est Scott Cooper (LES BRASIERS DE LA COLERE, CRAZY HEART) qui réunit l’un des castings les plus complets, des principaux aux seconds rôles, de l’année. Depp donc, mais aussi Joel Edgerton, Benedict Cumberbatch, Kevin Bacon, Jesse Plemons, Peter Sarsgaard, Adam Scott, Dakota Johnson, Corey Stoll … Des visages connus qui offrent une belle galerie de gueules dans des décors années 70 puis 80 reconstitués pour raconter la vie d’un caïd qui régna sur la ville pendant un bon moment, entre rackets, violences et assassinats en tous genres.

BLACK MASS (en VO) fait preuve de simplicité dans son traitement, enchaînant les séquences parfaitement maîtrisées, au coeur d’une reconstitution fidèle. Au coeur de son histoire, la personnalité de James J. Bulger (Depp), boss placide mais implacable, qui inspira la terreur autour de lui. Parfait, Johnny Depp retrouve ici un niveau de jeu qu’il avait un peu oublié, aux côtés de ses camarades, pour un film à caractère qui ne dépasse pas les règles du genre mais les applique avec efficacité.

4 / 5

🎙 Le podcast Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici