Song to song, nouvelle virée en images pour Terrence Malick

Song to song, nouvelle virée en images pour Terrence Malick

Après des décennies d’absence, tout le monde a compris que Terrence Malick avait mis les bouchées doubles pour revenir dans le paysage cinématographique, enchaînant les tournages depuis moins de dix ans. Et 2017 ne nous fera pas mentir, Malick est prolifique ! Il sort coup sur coup VOYAGE OF LIFE, documentaire en Imax, et SONG TO SONG, film tourné voici 2 ans et passé sous le radar depuis, au profit d’un KNIGHT OF CUPS par exemple.

Et ces créations à répétitions se répètent quelque peu. Après les déambulations de Christian Bale à la recherche du bonheur à Los Angeles, Malick réunit plus d’acteurs pour un résultat esthétiquement similaire (pour ne pas dire identique) à sa précédente fiction. Fassbender, Gosling, Portman, Blanchett ou Mara (Rooney) se partagent des moments dans une mosaïque de séquences somme toute identiques, exposant des personnages en quête de connexions entre eux. Amour, vie et débat d’idées.

SONG TO SONG bénéficie toutefois du traitement visuelle de Malick et son équipe qui font de chaque scène un instant unique. Si on comprend la démarche du réalisateur et ses idées de creuser des sensations, effleurer l’âme de ses personnages, l’absence totale d’innovation ou de changement dans sa direction artistique ne créera pas de grand sursaut d’émotions avant la fin.

2.5 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici