Sauvage, un film choc sur la prostitution masculine pour la Semaine

Sauvage, un film choc sur la prostitution masculine pour la Semaine

Cannes 2018 – La Semaine de la Critique

Attendu comme le film choc de cette Semaine 2018, SAUVAGE aura tenu son rang. Sujet fort et film de gueule, le premier long de Camille Vidal-Naquet met en avant un jeune mais déjà prometteur Félix Maritaud (120 BATTEMENTS PAR MINUTE).

Dans SAUVAGE, un homme vit dans la rue, couche avec des hommes, déambule, boit, se drogue. Jeune et isolé, il se cherche et espère autre chose : SAUVAGE est un film sur un être qui voudrait, pour quelques temps, poser sa tête dans le creux d’une épaule, aimer. Déconnecter du monde réel, sa carapace l’empêche de réellement approcher quelqu’un. Ses coups de tête et sa nature l’emmène vers l’instable, le danger, l’isolement.

SAUVAGE est brut, en mode documentaire, dénué de toute pitié. Vidal-Naquet tourne autour de son comédien, de ses nuits d’errance à ses aventures (ou deux) d’un soir. C’est cru, parfois brutal, souvent très beau dans ce que cela peut raconter sur l’homme, et sur la sensibilité qui habite chacun de nous. Malgré quelques longueurs, SAUVAGE est bien une révélation. Celle d’un cinéaste avec un sujet, et d’un acteur prêt à s’offrir.

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici