S1m0ne

S1m0ne

Encore une jolie fable signée Andrew Niccol, sur les progrès de la technologie et le remplacement des humains.

Ici dans S1m0ne (ou Simone, contraction de Simulation One), c’est un réalisateur, Viktor Taransky (Al Pacino) frustré des caprices des acteurs-stars, qui décide d’utiliser l’invention d’un scientifique mourant pour créer une actrice de toute pièce, complètement numérique, mais dont il est le seul à connaître le secret.

s1m0ne

Viktor va faire jouer tous les acteurs humains d’un côté, puis incruster Simone au montage numérique. L’illusion fonctionne immédiatement, mais la création va prendre de plus en plus d’importance dans la vie de Viktor et d’Hollywood…

Loin d’être le meilleur film de Niccol, S1m0ne est néanmoins une bonne surprise, d’apparence simple, mais riche par ses réflexions. Profitons-en tant que la technologie utilisée par le film n’est pas encore trop dépassée par la réalité.

3.5 / 5

🎙 C'est nouveau et c'est beau : le podcast d'Onlike donne la parole aux artistes et artisans qui font l'actualité de la musique en France et à l'international. Cliquez ici